Riposte au Covid-19: 20 440 dispositifs de lavage de mains aux écoles et collèges

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Riposte au Covid-19: 20 440 dispositifs de lavage de mains aux écoles et collèges

Dispositif lavage des mains

Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, a lancé, vendredi 21 mai dernier à Porto-Novo, la distribution de 20 440 dispositifs de lavage de mains au profit des établissements scolaires maternels, primaires et secondaires. Les kits ont été acquis sur financement de la Banque mondiale à travers le projet Pme en riposte au Covid-19 dans le secteur de l’éducation, en liaison avec l’Unicef.

LIRE AUSSI:  Renforcement de la Police municipale de Cotonou: 114 agents formés à la police de proximité

20 440 dispositifs de lavage de mains respectant les normes d’hygiène ont été acquis au profit des établissements scolaires publics pour lutter contre la pandémie du Covid-19. 1 600 de ces kits sont destinés aux écoles maternelles, 15 000 aux écoles primaires et 3 840 aux Collèges d’enseignement général (Ceg) sur l’ensemble du territoire national. Ils ont été achetés par le projet Partenariat mondial pour l’éducation (Pme) financé par la Banque mondiale en liaison avec l’Unicef.
D’un coût global de plus de 811 millions FCfa, l’acquisition de ces kits s’inscrit dans le cadre d’un accord de don d’un montant d’environ 3,8 milliards FCfa au Pme pour assurer la continuité de l’enseignement avant, pendant et après le Covid-19 en particulier dans les communes défavorisées. Ainsi, grâce à ce financement de la Banque mondiale dont l’échéance est fixée au 31 décembre prochain, plusieurs établissements scolaires ont été appuyés notamment dans les cantines scolaires, l’approvisionnement en eau potable et les activités pédagogiques.
La distribution des 20 440 dispositifs de lavage de mains a été officiellement lancée, vendredi 21 mai dernier à Porto-Novo, par le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou. L’autorité ministérielle a remercié la Banque mondiale pour cet important appui financier au profit de l’Etat béninois à travers le Pme. Pour Salimane Karimou, ce financement vient en renfort aux efforts de riposte au Covid-19 consentis par le gouvernement depuis la survenance des premiers cas de la maladie en 2020. Le ministre a invité les établissements scolaires bénéficiaires à une utilisation effective des dispositifs par les écoliers, élèves et autres usagers de l’école.

LIRE AUSSI:  A ceux qui délivrent de faux tests Covid-19 : Benjamin Hounkpatin promet une lutte sans pitié
Promouvoir l’éducation

Le représentant résident de l’Unicef au Bénin, Mahondé Djanabou, chef de file des Partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation, estime que ce don de matériel témoigne de l’excellente relation entre le gouvernement du Bénin et son organisme. Elle rassure de l’engagement de l’Unicef à jouer sa partition et combler, au-delà même, les attentes dans les 39 communes cibles du projet.
La distribution de kits sera assurée en grande majorité par Plan international Bénin. L’Ong est chargée de distribuer
18 146 des 20 440 dispositifs de lavage de mains, surtout dans les communes défavorisées de 10 départements sur 12. Le représentant de Plan international Bénin, Paul Frédéric Karl, promet de faire diligence pour que cette opération de distribution se fasse dans de bonnes conditions avec un suivi rigoureux dans les communes concernées. Ceci, conformément aux clauses du contrat signé entre l’Unicef et Plan international Bénin dans le cadre de la mise en œuvre du projet Pme-Bénin en riposte au Covid-19 dans le secteur de l’éducation, précise-t-il.
Patrick Pascal Patrice Hèvou, directeur du Groupe A de l’Ecole urbaine centre Porto-Novo, au nom des bénéficiaires, assure de faire un bon usage et un entretien permanent des dispositifs pour la promotion de l’éducation.
La cérémonie s’est achevée par une démonstration de l’utilisation des dispositifs de lavage des mains à l’Ecole primaire publique d’Oganla et au Collège d’enseignement général de Djègan-Kpèvi à Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Covid-19 : Les discothèques doivent rester fermées, rappelle le préfet Orounla