Riposte aux discriminations des filles : Plan International Bénin présente sa stratégie 2017-2022

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Riposte aux discriminations des filles : Plan International Bénin présente sa stratégie 2017-2022


Plan International Bénin a procédé, ce mardi 10 octobre à Cotonou, à la présentation de sa stratégie globale pour la période 2017-2022. Le programme prévoit des réponses fortes aux nombreuses discriminations dont sont victimes les filles au Bénin et dans le monde.

LIRE AUSSI:  Responsabilité sociale des entreprises :Le personnel de la BIIC fait don de son sang

La problématique relative à la promotion des droits des filles est au cœur de l’atelier d’échanges sur la stratégie mondiale 2017-2022 de Plan-international Bénin. A terme, le programme ambitionne d’impacter 100 millions de filles dans le monde afin qu’elles puissent apprendre, diriger, décider et s’épanouir. Intitulé « 100 millions de raisons », ce programme vise à corriger sensiblement les inégalités qui touchent les filles.
« Nous voulons que les filles aient une voix, qu’elles puissent présenter leur rêve, apprendre, diriger, décider et s’épanouir », souligne le représentant résident de Plan International Bénin, Rheal Drisdelle.
L’atelier vise à informer, à susciter l’adhésion et la contribution des partenaires à la mise en œuvre de la stratégie globale de Plan International. Les différentes communications présentées dans ce cadre mettent l’accent sur les ambitions de l’institution à créer des conditions idoines pouvant permettre aux filles de libérer leur potentiel.
Pour y arriver, Plan International Bénin a conçu sa stratégie pays sur la période 2016-2020  afin de mieux répondre à l’ambition mondiale et de se pencher sur la situation des filles au plan national. Sa réponse stratégique vise à toucher « les enfants vulnérables et les jeunes, notamment les filles afin qu’elles puissent apprendre, diriger, décider et s’épanouir dans un environnement favorable à l’égalité en faveur de la fille y compris en situation d’urgence ».
Il s’agira à terme de poser des actions en faveur des filles dans les domaines socio-éducatifs et de la santé au niveau local, national et régional, a expliqué Michel Kanhonou dans sa communication sur « L’approche de Plan International pour un impact positif et durable dans la vie des filles ».
La stratégie pays intègre les urgences de l’heure en matière de promotion des droits des filles et combine d’importants programmes en vue de réaliser des changements et à grande échelle. Elle repose sur trois axes stratégiques, à savoir «  l’accès des filles à l’éducation inclusive et de qualité avec le renforcement des compétences des jeunes et des opportunités pour un travail décent » ; « la promotion des services de santé sexuelle et reproductive de qualité adaptée aux besoins des jeunes en particulier des filles et des jeunes femmes » et « le développement de la petite enfance et la lutte contre les violences basées sur le genre ».
L’enjeu est d’impacter 1,2 million de filles au Bénin à l’horizon 2020. D’où la stratégie d’influence de la stratégie mondiale qui intègre les recherches, les politiques, les plaidoyers, le dialogue, la politique et les stratégies à mettre en œuvre au plan national pour gagner le pari.
Le cheval de bataille de Plan International Bénin sera de mettre davantage l’accent sur la lutte contre les mariages des filles, l’excision, les violences basées sur le genre, le Vih dans le rang des enfants et des adolescents et la promotion de la contraception et des droits des enfants handicapés?

LIRE AUSSI:  Démarche qualité: L’Onip reçoit son certificat Iso 9001 version 2015