Riposte contre le coronavirus: Contrôle policier musclé pour non port de masque à Porto-Novo

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Riposte contre le coronavirus: Contrôle policier musclé pour non port de masque à Porto-Novo


Il est difficile voire impossible de circuler actuellement sans masque à Porto-Novo sans être interpellé. Les éléments de la Police républicaine ont investi tous les grands carrefours de la ville capitale à la recherche de contrevenants qui ne veulent pas se conformer à la décision du gouvernement rendant obligatoire le port de masque, surtout dans le cordon sanitaire contre le Covid-19.

LIRE AUSSI:  Conclave du Haut conseil des rois du Bénin: Prières et invocations en faveur des réformes du gouvernement

Du pont de Porto- Novo jusqu’au carrefour du Boulevard du cinquantenaire en passant notamment par Catchi, Dangbéklounon, Voie 40, Adjarra-Docodji, Hounsoumédé et Agata, un dispositif impressionnant de forces de sécurité est déployé sur ces artères stratégiques de grande circulation. Les éléments de la police étaient munis de chicottes, de ceintures ou de lanières. Toute personne en circulation sans masque, qu’elle soit à moto ou en voiture est interpellée. Les conducteurs de taxi-motos qui remorquent des clients sans masque sont automatiquement arrêtés. Certains sont chicotés par les policiers. L’ordre est donné aux clients de descendre pour se procurer le masque avant de poursuivre leur trajet.

Même ceux qui portent mal le masque sont sifflés. Selon la police, le masque doit couvrir la bouche et le nez. Plusieurs motos ont été à l’occasion arrêtées et conduites au commissariat de Police. Les propriétaires et conducteurs de ces motos sont verbalisés et amendés. La police a saisi l’occasion pour corser le contrôle sur le port de casque. Tous les motocyclistes sans casque sont arrêtés. Ainsi, le contrôle qui a démarré depuis ce mercredi 8 mars, date de l’entrée en vigueur de cette mesure du gouvernement, a été corsée ce jeudi par la police républicaine. L’opération a été accompagnée par les services de l’administration publique dont l’Assemblée nationale, le Tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), la direction des Examens et Concours du ministère chargé de l’Enseignement secondaire et autres. Il est formellement interdit à tout usager d’entrer dans ces services sans masque. Il y est inscrit clairement au portail : « Pas de masque, pas d’entrée». Ainsi, l’’opération de contrôle de port de masque est effective à Porto-Novo pour contrer la propagation de la pandémie du coronavirus dans la ville capitale.

LIRE AUSSI:  Commune d’Adjarra : Le poste avancé de gendarmerie de Odo-Hongla mis en service

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau