Riposte contre le coronavirus: Où en sommes-nous ?

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Riposte contre le coronavirus: Où en sommes-nous ?


Dans le cadre de la riposte contre le coronavirus, des progrès substantiels ont été accomplis au Bénin. Toutefois, le gouvernement, loin de dormir sur ses lauriers, veille au grain et s’emploie au quotidien à résoudre la quadrature du cercle. Cependant, le combat contre ce dangereux virus ne saurait être remporté sans une prise de conscience collective dont la manifestation la plus perceptible reste le respect des gestes barrières.

LIRE AUSSI:  Projet de construction de l’échangeur de Vêdoko: Le Bénin signe un accord avec le Japon

Le gouvernement a le pied à l’étrier, en dépit des avancées enregistrées pour parer aux assauts du Covid-19. La preuve en est que ce dimanche encore, le ministre de la Santé et son homologue de l’Economie ont réceptionné 2 millions de masques chirurgicaux, des équipements de laboratoire, notamment 40 appareils pour la lecture des prélèvements. C’est dire que le combat contre le coronavirus est un combat de longue haleine et qu’à cette fin, il ne faudra laisser nulle part où la main ne passe et repasse…
De loin, la bonne nouvelle est que ces derniers jours, il n’y a pas eu de nouveau cas confirmé au Covid-19 enregistré sur le territoire béninois. C’est le fruit des efforts consentis, des mesures de riposte prises par l’Exécutif béninois et qui sont saluées et imitées de par le monde. Non pas que le Bénin en est arrivé au stade de zéro cas de Covid-19, chose qui serait prétentieuse à l’heure actuelle et au regard du caractère pernicieux de ce virus. Toutefois, qu’il s’agisse de la mise en quarantaine systématique et d’office, de l’isolement des cas suspects, de l’instauration d’un cordon sanitaire au lieu du confinement généralisé en vogue, ou du port de masque rendu obligatoire, le Bénin a puisé dans son génie pour faire face à la menace du moment.

LIRE AUSSI:  Etude du projet de budget de l’Etat gestion 2020: Trois ministères et la Cour constitutionnelle planchent au Parlement

ça va, mais…

Et tout en veillant à la sensibilisation des populations, le gouvernement béninois œuvre ardemment à renforcer le plateau technique national et à rendre disponibles le matériel et les équipements médicaux nécessaires. Et quand bien même le Bénin n’est pas dans le registre du stress médical à l’instar de la France, de l’Italie ou des Etats-Unis, respirateurs, médicaments, et autres intrants nécessaires à la riposte sont acquis afin de parer à toute éventualité sanitaire, dans la mesure du possible. Il faut dire qu’au plan national, le gouvernement jouit d’un élan de solidarité extraordinaire, contribuant à améliorer la cagnotte dédiée à la riposte.

De sorte que, à la date du jeudi 16 avril 2020, plus de 1,4 milliard de FCfa en dons financiers et en matériels et équipements médicaux sont reçus. Se distinguent dans cet élan de solidarité, autant les particuliers, à l’instar de ce compatriote qui a versé l’utile somme de 10 000 FCfa, que les personnes morales telles la Communauté libanaise avec 50 millions de don ou les sociétés du Groupe Talon qui culminent avec 500 millions de don.
Le hic, sur ce tableau reluisant, reste le relâchement observé chez certains Béninois, notamment à Cotonou, dans l’observance des gestes barrières dont le plus visible est le port de masque. Sur ce registre, la discipline des premiers jours a cédé place à des comportements défiant les exigences du moment. Entre les masques fichés au menton et les regroupements dans certains espaces y compris des restaurants, il semble que certains Béninois attendent d’avoir des policiers derrière eux avant de sacrifier aux gestes barrières requis et réputés salvateurs. Auquel cas, le directeur de la Police républicaine sait à quoi s’en tenir…Il en va de la survie collective. Et à cette fin, il est intolérable que certains se comportent comme si le danger se conjugue au passé sous prétexte que les morts ne se comptent pas par centaines au quotidien au Bénin.

LIRE AUSSI:  Alain Orounla au sujet de la candidature du chef de l’Etat: « Le président annoncera sa décision au moment opportun… »