Risques de catastrophe et changement climatique: La Plateforme départementale de l’Ouémé en état d’alerte

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Risques de catastrophe et changement climatique: La Plateforme départementale de l’Ouémé en état d’alerte


Les membres de la Plateforme départementale de réduction des risques de catastrophe et d’adaptation au changement climatique de l’Ouémé sont plus que par le passé mobilisés pour mieux assurer leur mission surtout en ces temps de montée des eaux fluviales et de resurgence de la grippe aviaire dans nombre de communes du département.

LIRE AUSSI:  Aïd al-Fitr Paix et Prières pour la nation et ses dirigeants

Mener des réflexions pour la prévention de tout risque de catastrophe dans le département de l’Ouémé, traiter les informations collectées auprès des différentes plateformes communales et en faire la synthèse et identifier les besoins en formation des acteurs. Telles sont, entre autres, les missions assignées aux membres de la Plateforme départementale de réduction des risques de catastrophe et d’adaptation au changement climatique de l’Ouémé dont la troisième session ordinaire au titre de l’année 202 a été close, vendredi 27 août dernier.
Il s’agissait également pour les participants de réfléchir aux autres volets de leurs attributions à savoir préparer les autorités administratives départementales de même que les populations à pouvoir faire face aux risques majeurs, centraliser et coordonner les secours à apporter aux populations sinistrées et surveiller les sites ou endroits à risque du département. La plateforme doit se pencher sur les voies et moyens pour son bon fonctionnement et son efficacité afin de combler les attentes des uns et des autres. La cérémonie d’ouverture a été placée sous l’égide du préfet de l’Ouémé, Marie Akpotrossou.
L’autorité préfectorale a insisté sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour le bon fonctionnement dudit creuset au profit des populations. « Le fonctionnement de la plateforme est un problème crucial. Il faut que nous montrions notre capacité en tant qu’acteurs et membres de la plateforme départementale. C’est à nous-mêmes de donner du souffle à notre plateforme », a souligné le préfet de l’Ouémé. Marie Akpotrossou a exhorté la Plateforme à inscrire parmi ses priorités la situation des eaux du fleuve Ouémé dans plusieurs communes du département et celle relative à la résurgence de la grippe aviaire à Tohouè dans la commune de Sèmè-Podji. A cet effet, les maires ont été conviés à faire parvenir à la préfecture de Porto-Novo leurs plans de contingence actualisés pour une gestion efficace des éventuels risques de catastrophe dans le département.

LIRE AUSSI:  Célébration de l'Aïd-el-Kébir à Parakou/ La fièvre monte en dépit de la morosité ambiante