Risques de famine en Afrique: Le Bénin absent de la liste d’alerte, mais vigilance !

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Risques de famine en Afrique: Le Bénin absent de la liste d’alerte, mais vigilance !


L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) et le Programme alimentaire mondial (Pam) viennent de dévoiler une liste de 14 foyers de famine en Afrique. Le Bénin n’y figure pas, mais partage les frontières avec trois pays identifiés.

LIRE AUSSI:  Présidentielle 2016: Les électeurs d’Ifangni réclament leurs nouvelles cartes électorales

L’envolée des prix des denrées alimentaires inquiète dans les marchés. Cependant, le Bénin n’est pas aux portes de la famine qui menace de nombreux pays sur le continent africain. Il ne figure d’ailleurs pas sur la liste d’alerte de 23 pays établie par la Fao et le Pam. Le rapport conjointement publié par les deux agences alimentaires onusiennes cible plutôt 14 pays sur le continent. Il s’agit de l’Angola, l’Éthiopie, du Kenya, de Madagascar, du Mozambique, du Nigeria, de la Centrafrique, du Congo, du Burkina Faso, du Mali, du Niger, de la Sierra-Leone, du Libéria, de la Somalie, du Soudan, du Soudan du Sud, et du Tchad. Selon les explications fournies dans ce rapport de 230 pages, outre les conflits et les cas d’insécurité, ces foyers de famine sont causés par la sècheresse, les ravageurs et les chocs économiques dus la Covid-19.
A l’instar des pays de la sous-région, le Bénin n’a pas été épargné par la cherté des denrées alimentaires. En réponse à la flambée, le gouvernement a interdit les sorties incontrôlées des produits de première nécessité, dont les céréales. Néanmoins, les signaux ne sont pas au rouge au point de conduire à la famine. L’absence du Bénin de cette liste d’alerte du Pam et de la Fao n’étonne guère. C’est plutôt la proximité du pays avec le Nigeria, le Burkina Faso et le Niger, qui eux figurent parmi les foyers de famine identifiés qui mérite une attention. Le besoin d’exportation de denrées alimentaires vers ces pays pourrait s’accentuer, entretenant davantage la flambée.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de la Francophonie (JIF) édition 2015:Une quinzaine pour célébrer la langue française au Bénin