Sa Majesté Adandozan au cabinet de Joseph Djogbénou: La réhabilitation du palais d’Adamè au menu

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sa Majesté Adandozan au cabinet de Joseph Djogbénou: La réhabilitation du palais d’Adamè au menu


Le président de la Cour constitutionnelle a reçu, hier mardi 11 mai à son cabinet, une forte délégation du palais royal d’Adandozan (Abomey). Conduite par sa Majesté Adandozan Ayadokoun, la délégation a salué le professeur Joseph Djogbénou pour son leadership à la tête de l’institution et lui a présenté une doléance.

LIRE AUSSI:  Préparatifs des communales et municipales: Tous les détails techniques réglés dans l’Alibori


« Avec le président de la Cour constitutionnelle, nous avons parlé de notre palais à Adamè. Nous avons voulu qu’il soit notre porte-parole auprès du président Patrice Talon afin que notre palais soit réhabilité à l’instar des autres palais », a indiqué Sa Majesté Adandozan Ayadokoun au sortir de l’audience avec le président de la Haute juridiction. Il était accompagné de plusieurs personnalités originaires de la cité d’Adandozan, parmi lesquelles Jean Roger Ahoyo, ancien ministre, Laurent Gangbès, directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex)…
Pour l’autorité traditionnelle, le palais d’Adandozan est un patrimoine culturel historique, un potentiel site touristique qui pourrait attiser la curiosité des Béninois et des visiteurs. Se désolant de l’état de ce palais qui était de 42 hectares, il confie : « Aujourd’hui, il ne reste qu’un hectare et demi que nous essayons de mettre en valeur par nos maigres moyens. Et pour que cela soit une réalité totale, nous sollicitons l’aide du président de la République pour la réhabilitation du palais ». Sa Majesté Adandozan Ayadokoun annonce à l’occasion qu’en mars 2022, tous les fils et filles d’Adandozan, qu’ils soient sur le territoire ou non, sont invités à se retrouver pour la première fois dans le palais à Adamè. Laurent Gangbès, directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations, précise : « Nous sommes dans une démarche de réconciliation. Nous voulons rassembler tous les fils et filles d’Abomey autour de ce projet. Notre seule volonté, c’est de faire en sorte qu’on rétablisse les oublis de l’histoire ». Il ajoute que les fils d’Adandozan ne sont pas dans une démarche de revendication mais de solidarité, de réconciliation et d’unité.
A en croire Sa Majesté Adandozan Ayadokoun, le président de la Cour constitutionnelle a bien reçu la délégation et a promis de porter leur doléance auprès du chef de l’Etat. Par ailleurs, sa Majesté Adandozan Ayadokoun a félicité le président de la Cour constitutionnelle pour la réussite de l’élection présidentielle et pour son leadership à la tête de l’institution.

LIRE AUSSI:  Questions orales avec débat sur la Sitex et autres au Parlement: Le gouvernement diffère sa réponse et promet une communication