Sabotage des installations de la SONEB à Akpakpa:A qui profite le crime ?

Par Cell/Com,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sabotage des installations de la SONEB à Akpakpa:A qui profite le crime ?


Dans la journée d’hier mardi 17 mars, des anomalies sensibles de niveau de pression notées sur le réseau d’eau potable alimentant les quartiers d’Akpakpa ont alerté les responsables de la Société nationale des Eaux du Bénin (SONEB). Très vite, l’équipe de la Direction départementale de l’Atlantique et du Littoral de la SONEB a entrepris des prospections et des vérifications sur le réseau, ce qui a permis au cours de la matinée, de constater que des actes d’incivisme et de vandalisme ont été lâchement perpétrés sur les installations de la société productrice et distributrice d’eau.

LIRE AUSSI:  Planification participative et inclusive dans les communes: L’engagement des Osc pour la mise en œuvre des Odd

En effet, à la suite des examens effectués sur le terrain par les responsables de la SONEB, il s’est avéré que des individus mal intentionnés sont allés délibérément fermer une importante vanne d’arrivée d’eau potable sur la conduite d’eau principale qui alimente les quartiers d’Akpakpa et située sous le pont Martin Luther King. Les conséquences d’un tel acte ont été d’une part, la destruction des infrastructures de la SONEB et d’autre part, des perturbations sensibles dans la fourniture de l’eau potable dans les différents quartiers d’Akpakpa.
Selon les explications du directeur départemental Atlantique-Littoral, Lucien Avohouémé, l’acte de sabotage dénote une bonne connaissance de l’activité liée à la distribution de l’eau potable. Les installations vandalisées, a-t-il indiqué, étaient bien sécurisées et inviolables pour celui qui n’a pas une bonne connaissance du métier et des équipements d’eau potable.

D’après ses explications, en fermant la vanne de la conduite d’eau principale qui alimente tout Akpakpa, les auteurs de ce forfait ont créé une surpression dans les canalisations d’eau de la SONEB. Ce qui a entraîné, à la faveur de la force de l’eau, des destructions des installations en plus de priver les populations d’eau potable. Le directeur général de la SONEB, David Babalola a condamné avec vigueur de tels agissements qui anéantissent les importants investissements du gouvernement et les efforts de la société pour l’accès de tous à l’eau potable. Il a promis que force restera à la loi pour trouver et punir les auteurs car les dispositions sont prises à cette fin. Enfin le Dg David Babalola a appelé les populations à la collaboration, pour décourager ce qu’il a qualifié d’actes criminels antipatriotiques.

LIRE AUSSI:  Défi de l’entrepreneuriat au Bénin: L’éveil des sensibilités à innover

Cellule de communication de la SONEB