Parc de la Pendjari: Violente manifestation des chasseurs traditionnels à Tanguiéta

Par Eklou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Parc de la Pendjari: Violente manifestation des chasseurs traditionnels à Tanguiéta


Parc de la Pendjari: Violente manifestation des chasseurs traditionnels à Tanguiéta

Suite à la saisie de leurs motos dans une zone d’occupation contrôlée de la réserve de biosphère de la Pendjari par les rangers lors d’une partie de chasse, des chasseurs traditionnels ont exprimé ce samedi 17 février leur mécontentement en barricadant la route inter-Etats N°3 de l’entrée sud de Tanguiéta jusqu’à hauteur de l’hôpital Saint Jean de Dieu à l’aide de rochers, de troncs d’arbre et en incendiant des pneus.

LIRE AUSSI:  98e édition de Nonvitcha à Grand-Popo: Les Xwla et Xwela s’engagent à rehausser leur label

Des échauffourées en ont suivi. Entre les contrevenants renforcés par leurs pairs chasseurs ameutés et les forces de sécurité appelées à la rescousse par les autorités locales pour ramener l’ordre.

C’est d’abord à l’ancien siège du Centre national de gestion des réserves de faune (CENAGREF) aujourd’hui abritant l’Ong African Parks Network  que les manifestants s’en sont pris en saccageant des installations surplace. Un acte de vandalisme déploré par Paul Sahgui, maire de la commune de Tanguiéta, qui n’a pu rien faire pour ramener à la raison ses administrés furax.

Avec l’intervention des militaires et la descente des autorités préfectorales, le calme semble revenir dans la ville qui présente un visage apocalyptique après cette manifestation d’humeur. Si l’on ne déplore aucune perte en vie humaine il est à signaler deux cas de blessés graves et de lourds dégâts matériels.

LIRE AUSSI:  Poursuivi pour vol qualifié et tentative d’assassinat (23e dossier): Marcellin Agossou absent, condamné à la prison à perpétuité