Salon mondial de l’alimentation et de la boisson FOODEX Japan 2015:Le Bénin ouvre les portes d’exportation de ses produits au Japon

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Salon mondial de l’alimentation et de la boisson FOODEX Japan 2015:Le Bénin ouvre les portes d’exportation de ses produits au Japon


Le Salon mondial de l’alimentation et de la boisson FOODEX Japan 2015 a connu la participation du Bénin, du 3 au 6 mars dernier à Makuhari Messe dans la ville de Tokyo au Japon. A ce rendez-vous des producteurs/exportateurs, des importateurs et acheteurs institutionnels du monde entier, les produits béninois ont été présentés par Label Bénin et deux industriels béninois notamment Kaké 5 et Promo Fruit Bénin accompagnés et encadrés par le Bureau de restructuration et de mise à niveau.

LIRE AUSSI:  Impact du Covid-19 sur les économies de l’Uemoa: La Bceao lance un appel à contributions

La participation du Bénin au Salon mondial de l’alimentation et de la boisson au Japon «FOODEX Japan 2015» va bientôt ouvrir des portes à ses produits sur le Japon, la Corée du Sud et les USA. C’est la conclusion qu’on peut tirer, au terme de cette participation qui a permis de vendre au Japon les produits «made in Bénin» qui ont fait l’objet d’exposition au cours de ce salon du 3 au 6 mars dernier.
Au cours d’une séance de restitution faite à Cotonou en fin de semaine dernière, après le retour du Japon, le directeur général de Label Bénin Bruno Gnidéhoué a fait savoir qu’en participant à ce salon, ils avaient trois objectifs. Il s’agit de consolider les acquis de la participation du Bénin à African Fair dans le cadre de la TICAD en 2013 ; s’inspirer de ce que les autres font et comment ils le font ; puis ouvrir des fenêtres à certains des produits béninois sur certains marchés réputés solvables. Au-delà de ces objectifs, la délégation béninoise envisage de mettre en connexion avec les importateurs étrangers, les entreprises industrielles qui l’accompagnaient pour le développement de leurs affaires.
«On ne commence pas à exporter du jour au lendemain.

LIRE AUSSI:  Reckya Madougou invitée sur « Le club de L’Economiste »: « 72 % des jeunes africains sont pour l’entrepreneuriat »

C’est tout un processus avec un esprit de suite. Cela requiert de la stratégie, de la méthode et de l’apprentissage », souligne Bruno Gnidéhoué qui rappelle que cela fait plusieurs années que le Bénin a l’agrément de l’African Growth Opportunity Act (AGOA) des Etats-Unis. Il regrette que le Bénin n’en tire rien encore aujourd’hui, pendant que des pays qui ne bénéficient pas de ce privilège d’exporter sans droits de douanes, exportent tous les jours en milliards de dollars vers ce pays.
A travers les différents échanges, réunions et concertations avec les acheteurs institutionnels et conseillers (importateurs, chaines de supermarchés, chaines de restaurants, conseillers en commerce international et en introduction de produits, etc.), il ressort, selon le directeur général de Label Bénin, que le Bénin à de bons atouts pour l’exportation. Des produits dont la nature et la qualité sont estimés uniques par les interlocuteurs.
En effet, que ce soit Dominique Sounlin, directeur général de la société industrielle Kaké 5, producteur d’amande de cajou ou Dieudonné Alladjodjo, directeur général de la société Promo Fruit Bénin, producteur des jus de fruits IRA, chacun d’eux, selon Bruno Gnidéhoué appuyé par lui et Airy Lucius Tonato, directeur général du Bureau de restructuration de mise à niveau (BRMN), a su convaincre par la spécificité et la particularité de l’offre du Bénin dans son domaine. En retour, ils ont été sensibilisés sur les démarches et les efforts à faire pour atteindre le but visé.
Le directeur général de Label Bénin a précisé que le clou des manifestations a été l’organisation de la Journée du Bénin au Japon. Cette manifestation, à son initiative, a été appuyée par le BRMN et l’ambassade du Bénin au Japon et a constitué, le samedi 7 mars, après la FOODEX en une rencontre de promotion des opportunités touristiques, culturelles et commerciales du Bénin. Elle a connu la participation de nombreux hommes et femmes d’affaires japonais venus de tout le Japon. A cette occasion, les invités et participants ont eu droit à des films, présentation et conférences sur les opportunités du Bénin sans oublier la dégustation des produits béninois exposés.