Samedi dernier à Arttistik Africa à Agla: Casting pour le renouvellement des acteurs du théâtre national

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Samedi dernier à Arttistik Africa à Agla: Casting pour le renouvellement des acteurs du théâtre national


Le samedi 13 juin dernier au siège d’Arttistik Africa à Agla, l’heure était au recrutement des acteurs du théâtre national pour la prochaine saison culturelle. Comédiens, metteurs en scène, … ils étaient nombreux à répondre à l’appel des responsables de l’Ensemble artistique national pour se donner une chance.

LIRE AUSSI:  Valorisation des arts de la parole:« Adjrou » comme à l’ancienne, pour vivre autrement les contes

Dame pluie qui, comme à ses habitudes, a voulu faire des caprices dans la matinée du samedi dernier n’a pas empêché les candidats au test de recrutement pour le théâtre national de prendre langue avec la ponctualité. Ils étaient présents sur les lieux, bien à l’heure, mais surtout très concentrés. Pour les habitués d’Arttistik Africa à Agla, lieu choisi pour ledit test, ce grand centre culturel où ambiance et animation de tout genre avaient droit de cité s’est recroquevillé dans un silence soudain. Chaque compartiment du lieu est pris d’assaut par différents acteurs, qui, lisant un texte, qui ruminant des mots, qui faisant des gestes tout seul, qui récitant des textes en guise de révision. D’autres encore, comme s’ils méditaient, étaient assis, jambes croisées, dans le silence. Le spectacle était digne d’une mise en scène, de telle sorte que répondre aux salutations se faisaient comme en Orient, avec des signes de tête. Ces candidats, il faut le dire, sont venus d’un peu partout de l’ensemble du territoire national comme Parakou, Natitingou, Ekpè et bien d’autres localités encore, sans oublier que dans leurs rangs, on note des professionnels du théâtre, de jeunes acteurs sortis des écoles, des semi-professionnels, des amateurs, des débutants, mais aussi de vieux routiers en la matière.

LIRE AUSSI:  Valorisation des arts de la parole:« Adjrou » comme à l’ancienne, pour vivre autrement les contes

Mais c’est bien plus loin, tout en haut du centre que se joue le vrai spectacle. C’est en effet là que les candidats à divers postes au niveau au théâtre national devraient affronter leur destin et réussir à imposer leur talent aux membres du jury mis en place à cet effet. Assis dans la peau de recruteurs, Ousmane Alédji (président), Marcel Zounon (rapporteur), Nicolas Houénou de Dravo, Kokou Yémandjè et Raphaël Hounto, les membres du jury mis en place à cet effet faisaient défiler chacun des candidats. Lesquels devraient les convaincre, en terme de talent, d’en avoir et même assez pour être membre du théâtre national. Ce casting qui n’était pas comme les autres imposaient non seulement aux impétrants de faire connaître leur identité, les dernières actions en matière de théâtre, mais aussi et surtout d’improviser. Ce dernier exercice plutôt difficile pour certains candidats était par contre plaisant pour le public qui se délectait de toute sorte de choses comme des incantations, des chants, de la danse au besoin…
A l’instar de leurs pairs du ballet national dont les résultats sont tombés dernièrement, les candidats du samedi dernier n’auront qu’à patienter le temps pour les membres du jury de statuer et de rendre disponible la liste des heureux reçus.