Santé publique: L’opération Pangéa IX pour enrayer la criminalité pharmaceutique

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Santé publique: L’opération Pangéa IX pour enrayer la criminalité pharmaceutique


Le commerce et la vente illicites des médicaments subiront une lutte implacable dans les jours à venir. Au cours de sa réunion hebdomadaire du jeudi 1er septembre, le gouvernement a décidé de concrétiser au Bénin, l’opération Pangéa IX pour aller en guerre contre les faux médicaments.

LIRE AUSSI:  Choix de filières des nouveaux bacheliers : La plateforme apresmonbac.bj déjà fonctionnelle

Le Conseil des ministres du jeudi 1er septembre a autorisé l’organisation au Bénin de l’opération Pangéa IX qui mobilisera cinq départements ministériels pour lutter contre la criminalité pharmaceutique transnationale. L’opération Pangéa IX est une initiative de l’Organisation internationale de police criminelle (Oipc Interpol) qui vise d’une part à sensibiliser les populations aux effets nuisibles de la consommation des médicaments vendus en dehors du circuit réglementaire. D’autre part, elle a pour but de démanteler les réseaux de trafiquants de faux médicaments et engager les poursuites judiciaires contre les personnes impliquées.

Intercepter, saisir et détruire les stocks de médicaments provenant du trafic illicite, a expliqué au cours de son traditionnel point de presse, le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République font également partie de son champ d’actions.
Le Conseil des ministres a également connu de l’épidémie de choléra qui sévit actuellement dans trois départements du Bénin. Une communication présentée par le ministre de la Santé a fait le point de la situation et des dispositions prises pour gérer les 129 cas actuellement enregistrés. S’y penchant, le Conseil des ministres révèle le ministre d’Etat Pascal
Irénée Koupaki, a demandé au ministre de la Santé, primo, de prendre gratuitement en charge les personnes déjà atteintes par le mal et secundo, d’agir pour enrayer la propagation et maitriser la situation. Il lui a été également demandé d’assurer le renforcement de la surveillance épidémiologique et de protéger les populations non touchées ?

LIRE AUSSI:  Elections communales et municipales:Voici comment les sièges seront répartis !