Savalou : Cette vidéo de fidèles armés ne montre pas l’église Azzael Awouignan

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Savalou : Cette vidéo de fidèles armés ne montre pas l’église Azzael Awouignan


Une courte vidéo circulant depuis le 3 février 2022 sur WhatsApp affirme montrer un culte de la secte Azzael Awouignan, à l’origine des violences meurtrières à Savalou. Après vérifications, les images proviennent plutôt du Nigeria. Des sources locales confirment aussi qu’il s’agit d’une infox.

LIRE AUSSI:  Accès à l’électricité hors-réseau : Une initiative sous-régionale appuie les efforts du Bénin

« Voici l’église qui a créé le problème à Savalou avec les policiers. Regardez bien ». C’est là, la légende qui accompagne une vidéo de 29 secondes retrouvée dans des groupes WhatsApp le 3 février 2022. La vidéo présente un pasteur armé de fusil qui dirigeait une séance de prière. Les fidèles quant à eux sont armés, les uns de balais, les autres de coupe-coupe, d’autres encore de bâtons.

La publication intervient après l’incident survenu le 29 janvier 2022 dans le hameau de Kogandi, à 3 km du village de Monkpa dans la commune de Savalou. Selon les précisions du Porte-parole de la Police républicaine, les fidèles de l’église Azzael Awouignan sont accusés de « coups et blessures volontaires, menaces de mort, vols de récoltes et de destruction de biens appartenant à autrui ». Les fidèles de la secte professent la fin du monde. L’intervention de la police le 29 janvier 2022 a causé au moins 8 morts dont deux policiers.

LIRE AUSSI:  Voyages des officiels béninois: Une nouvelle grille pour réglementer l’occupation des classes

Ce n’est pas à Savalou

Cette vidéo est apparue dès le 8 mars 2021 sur les réseaux sociaux au Nigeria. Les auteurs du relai de la vidéo ont surfé sur l’actualité de l’incident de Monkpa pour faire croire que les fidèles de cette secte viennent au culte armés. Contactées par le service de vérification de La Nation, les autorités locales démentent en donnant des références palpables. . « Ce n’est pas vrai. Ladite église (celle de Azzael Awouignan, ndlr) est sous des anacardiers », martèle le chef d’arrondissement de Monkpa alors que la vidéo des réseaux sociaux montre une église en dur avec un autel carrelé. Après avoir visionné les images, Delidji Houindo, le maire de Savalou renchérit.  « C’est du faux. L’église n’est pas bâtie. Elle est en paillote sous des anacardiers », nous a-t-il fait remarquer.

Alors, d’où provient la vidéo ?

Une recherche via l’outil de vérification InVid Weverify et l’utilisation du moteur de recherche Yandex permettent de retrouver la trace de la vidéo en mars 2021 sur des comptes, Twitter,  YouTube et Instagram. Elle a été vue près de 35 000 fois et a totalisé 275 commentaires suite à sa première publication le 8 mars 2021 sur Lindaikejiblogofficial. « Tendance des membres de l’église priant et armée de différentes armées pour attaquer les principautés et les pouvoirs », lit-on dans la légende, en anglais. Sur le compte Twitter de Samuel Naijablogger par exemple, elle a été vue par 4632 personnes depuis le 8 mars 2021.

LIRE AUSSI:  Spéciale promo ‘’Bonus Plus’’: UBA-Bénin fait des heureux gagnants sur compte épargne

Des recherches complémentaires avec des mots clés « church members armed » permettent de retrouver des articles en anglais sur cette affaire. « La vidéo d’une église est devenue virale après que ses membres ont été vus avec différentes armes, prêts à attaquer « des principautés et des puissances ». L’emplacement de l’église n’est pas connu, mais l’incident semble s’être produit au Nigeria », rapporte theworldnews.net, dans un article en date du 9 mars 2021. Nous n’avons pas pu obtenir des précisions sur l’église en question au Nigeria.

 Verdict

Cette vidéo est apparue dès le 8 mars 2021 sur les réseaux sociaux au Nigeria. Les publications prétendant montrer un culte de la secte Azzael Awouignan de Savalou sont fausses. Les images ont été sorties de leur contexte pour  abuser de la crédulité des internautes.