Savoir bien parler en public

Par COMLAN ERIC,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Savoir bien parler en public

Justino Vieyra

« Au commencement était la parole, la parole était avec Dieu et la parole est Dieu », nous enseigne la Bible. Dieu étant lui-même la parole, celle-ci présente les mêmes caractéristiques que Dieu. La parole donne vie. Elle façonne l’homme. Savoir l’utiliser est un pouvoir : le pouvoir de la parole. Son effet est plus perceptible lorsqu’elle est exprimée en public.
Il est fréquent de voir des personnes qui, en contact du public, perdent leur langue et la donne facilement au chat. Dans le même temps, vous en verrez d’autres qui, par l’effet magique de la parole parviennent à haranguer, convaincre et rallier à leur cause tout un monde. On les appelle les Maîtres de la parole. Vous pouvez aussi devenir Maître de la parole, mais avant il faut que vous vous débarrassiez des freins qui vous y empêchent et mettiez en pratique des astuces qui vous y aideront.

Les freins à l’art oratoire

Le principal frein qui empêche beaucoup de personnes de s’exprimer en public est la peur. La peur de mal s’exprimer, la peur de paraître ridicule devant son auditoire.
Au-delà de la peur, frein interne à la prise de parole, il existe d’autres raisons qui constituent des freins externes à la prise de parole. Parmi celles-ci, nous pouvons citer, la non maîtrise de la langue dans laquelle le message sera porté, la non maîtrise du sujet, objet de discussion, les handicaps liés à l’expression tels que le bégaiement… Cependant, aucun mal n’étant insurmontable et intraitable, avec beaucoup de détermination associée à la mise en pratique de quelques astuces, vous deviendrez aussi un maître de la parole quel que soit le frein qui vous retient.

LIRE AUSSI:  Réflexion : Retour des trésors royaux, promotion culturelle et touristique

Astuces pour bien parler en public

Il existe une multitude d’astuces et d’exercices que vous pouvez pratiquer pour développer votre art oratoire. Dans le cadre de la présente réflexion, nous partageons avec vous les astuces suivantes :
– Ayez confiance en vous : En vous exprimant, vous dégagez une énergie qui reflète votre état émotionnel. Si vous doutez de vous, dans votre prise de parole se lira le doute. Mais si vous êtes sûr d’abord de vous et ensuite de ce que vous dites, alors vous dégagerez une énergie captivante qui amènera votre auditoire à vous suivre sans gros efforts. Gardez à l’esprit que le bon orateur est celui qui embarque les gens dans sa compréhension, sans que ces derniers ne fassent de gros efforts.
– Inspirez-vous des autres et apprenez de leurs exemples: Si vous voulez devenir un grand orateur, prenez l’habitude de suivre les grands orateurs. Le cerveau ne prend que la forme de ce qu’on lui montre fréquemment. A force d’être en contact avec des grands orateurs à travers des œuvres littéraires, cinématographique, etc, ou par des contacts physiques, vous développerez aussi des aptitudes ou prédispositions à devenir un grand orateur.
– Ne perdez pas de vue votre objectif : Vous devez chercher la raison pour laquelle savoir parler est si important pour vous. Connaître sa motivation à bien s’exprimer en public est un indice qui vous permettra d’avancer et stimulera votre apprentissage jusqu’à atteindre l’objectif.
– Saisissez toutes les occasions pour expérimenter ce que vous avez déjà appris: L’art oratoire s’acquiert plus par la pratique que par la théorie. Par conséquent, saisissez toutes les occasions qui s’offrent à vous pour prendre la parole. Ne vous souciez guère des moqueries ou humiliations. Gardez à l’esprit que vous êtes à l’école et que les erreurs se corrigeront de façon progressive.
– Préparez convenablement votre texte : La meilleure improvisation est celle qui se prépare, dit-on. Quelle que soit votre maîtrise du sujet, prenez toujours l’habitude de préparer à l’avance ce que vous voulez dire. Un bon discours commence d’abord par la structuration. Mettez de l’ordre dans vos idées. A défaut de rédiger tout ce que vous allez dire, il est toujours préférable de noter dans l’ordre, les grandes idées sur une feuille. Mais de grâce, n’essayez jamais d’apprendre votre texte par cœur. Appropriez-vous le plutôt et rendez-le, le plus naturellement possible.
– Trouvez la posture appropriée à votre texte : Un bon orateur parle plus par sa posture que par les mots. La posture faisant partie de la communication non verbale, elle prend en compte les gestes, l’habillement et la personnalité. Elle est l’élément le plus dominant d’une communication.
– Parlez de votre sujet avec vos amis : Avant que ne vienne le moment de libérer votre message, prenez la peine de vous exercer plusieurs fois devant différentes personnes. Prenez en compte leurs observations pour améliorer votre prestation.
Une fois venu le moment de libérer votre message, évitez toute réflexion négative susceptible de vous troubler et rappelez-vous toujours cette citation de Nicolas Boileau : «Ce que l’on connaît s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément ».

LIRE AUSSI:  Hadjara Ahouantchédé à propos du LinkedIn: « C’est une mine d’or »

* Coach-Ecrivain en Développement personnel et Entrepreneuriat des jeunes