Sciences: Les professeurs Sinsin et Kindé-Gazard honorés

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sciences: Les professeurs Sinsin et Kindé-Gazard honorés


L’ancien recteur de l’Uac, Brice Sinsin, et l’ancienne ministre, Dorothée A. Kindé-Gazard, ont été honorés le 9 octobre 2022 lors de l’initiative « A l’école d’une Expérience (Alex), à Cotonou. Ces deux éminents professeurs ont en retour prodigué des conseils aux jeunes scientifiques.

LIRE AUSSI:  Evaluation des enseignants reversés de 2008: Les gages du gouvernement

Moment d’émotion et de partage d’expériences. À la 3e édition de l’initiative « A l’école d’une Expérience (Alex), Brice Sinsin s’est vu replongé dans son propre parcours qui lui rappelle tant de choses. « J’avais la chair de poule », a avoué le directeur du Laboratoire d’Écologie appliquée, ancien recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Des hommages mérités ont été par la suite rendus à ce scientifique, auteur de plus de 400 publications, ayant formé plus de 60 docteurs, dont une dizaine de professeurs titulaires. Les témoignages ont été édifiants. Mais ce qui l’est encore plus pour les jeunes scientifiques, ce sont les anecdotes et leçons de vie partagées. Celui qui a été deux fois recteur de l’Uac a expliqué qu’il a reçu un choc quand il a été en Europe pour la première fois en 1986. « Quand je suis arrivé en Europe, je ne m’attendais pas à voir les blancs travailler comme ça. Ils travaillaient avec acharnement, même dans la neige », s’est-il exclamé. Depuis lors, pour lui, il ne doit pas y avoir de répit pour un Africain.
« Quand je dis : travaillez, travaillez jusqu’à ce que mort s’ensuive, c’est pour dire que vous devez travailler autant que possible et si la mort vous surprend, vous savez que d’autres vont continuer le travail »,
a martelé Brice Sinsin. Ses succès viennent du fait qu’il ne jure que par les résultats. « J’ai horreur des gens qui se plaignent, qui parlent tout le temps de difficultés. Mes collaborateurs le savent, dès lors que nous nous sommes entendus sur un travail, je ne veux même pas savoir si vous aviez eu la jambe brisée ou pas. Mon problème, est-ce que vous avez atteint le résultat », a-t-il laissé entendre.
Tout comme Professeur Brice Sinsin, Professeur Dorothée A. Kindé-Gazard a eu à faire le même exercice. Professeur titulaire depuis 2012, ministre de la Santé publique par deux fois, elle a fait savoir qu’elle trouve toujours le moyen d’atteindre ses objectifs. Ainsi, si elle réussit , c’est parce qu’elle se fixe d’abord des objectifs, s’organise en conséquence et n’abandonne pas. Depuis le 1er octobre, elle est admise à la retraite, mais avant, elle s’est battue pour l’accréditation du laboratoire de microbiologie du Cnhu. Les deux invités ont estimé qu’aujourd’hui, les jeunes ont beaucoup d’outils à disposition pour réussir, mais ils doivent aussi cultiver les valeurs de ponctualité, de travail bien fait, d’écoute et d’amour du prochain. Les jeunes scientifiques sont repartis aguerris, selon Prudence Akondé, un des organisateurs de Alex.

LIRE AUSSI:  Marie Aguéwé :L’amazone de la Donga