Scolarisation des filles et santé de la reproduction: Le rapport national révèle des progrès

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Scolarisation des filles et santé de la reproduction: Le rapport national révèle des progrès


Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a reçu en audience à son cabinet, hier lundi 12 juillet, Oulimata Sarr, directrice régionale de l’Agence des Nations Unies pour l’égalité Genre et l’Autonomisation de la femme pour l’Afrique de l’Ouest. Il a également reçu Hocine Latli, ambassadeur de la République algérienne démocratique et populaire près le Bénin.

LIRE AUSSI:  Maintien des filles à l’école à Banikoara: Des vélos et des lampes solaires distribués au Ceg Toura


Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a reçu la directrice régionale de l’Agence des Nations Unies pour l’égalité Genre et l’Autonomisation de la femme pour l’Afrique de l’Ouest. Oulimata Sarr est venue s’enquérir d’un certain nombre de résultats que le Bénin a pu atteindre avec l’Onu-femmes qui est l’agence des Nations Unies pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes. Il était aussi question des nouveaux chantiers tels que l’accès des femmes à la commande publique, des statistiques sur les questions du genre et des sujets autour de l’autonomisation de la femme et particulièrement de la femme béninoise. Les chantiers sont vastes et bien que l’Onu-femmes n’ait pas de présence au Bénin (c’est-à-dire qu’elle est une agence non résidente), la directrice régionale Oulimata Sarr constate que le Bénin enregistre plusieurs avancées. « Le rapport national du Bénin montre qu’il y a eu des progrès au niveau de la scolarisation des filles, de la santé et de la reproduction », fait-elle savoir. Profitant de l’occasion, Oulimata Sarr rappelle que tout est parti de la plateforme revendicative de Beijing qui fête aujourd’hui ses vingt-cinq ans. « Il y a de cela vingt-cinq ans, quarante-cinq mille femmes à travers le monde s’étaient retrouvées en Chine et avaient une plateforme revendicative avec douze points sur la santé, l’éducation, l’autonomisation, etc. », précise-t-elle. Mais tout n’est pas rose, car il reste des chantiers. Il s’agit de la représentativité des femmes dans les instances de décision telles que le gouvernement, le Parlement…Mais aussi les chantiers liés à un accès accru des femmes aux ressources. Au terme des échanges, Aurélien Agbénonci et Oulimata Sarr se sont réjouis de l’excellence des relations entre le Bénin et les Nations Unies et les résultats obtenus par le pays en matière d’autonomisation de la femme.

LIRE AUSSI:  Mémoire sportive nationale: Une réussite pour un premier coup d’essai

Par Ulrich AKPOVO (Stag.)