Séance de travail à la HAAC avec les organes de presse de service public:Un code de bonne conduite pour la couverture médiatique des législatives

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Séance de travail à la HAAC avec les organes de presse de service public:Un code de bonne conduite pour la couverture médiatique des législatives


Au lendemain de la publication de la décision 15-019/HAAC portant règlementation de la campagne médiatique pour les élections législatives du 26 avril prochain, les conseillers à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) ont rencontré hier jeudi 26 mars les responsables des médias de service public. Au centre des discussions, la nécessité d’œuvrer pour des élections apaisées.

LIRE AUSSI:  Coût de la consommation Internet: Les opérateurs Gsm sommés de revenir aux anciens tarifs

Un code de bonne conduite pour le respect de l’équité et de la gratuité en ce qui concerne la diffusion des messages et des manifestations des candidats. C’est le sujet sur lequel les conseillers de la HAAC, en l’occurrence le vice-président Souleymane Ashanti, les conseillers Marie-Richard Magnidet, Rosette Bessou Houngnibo et Félix Adimi ont entretenu les responsables des médias de service public.
Le 7 avril prochain, la HAAC procèdera, avec les partis ou alliances de partis en lice pour les élections législatives, au tirage au sort pour le passage des candidats sur les médias de service public. Il s’en suivra l’enregistrement des messages et les conseillers ont voulu savoir les dispositions prises par les responsables de l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (ORTB), du journal La Nation et de l’Agence Bénin presse (ABP) pour le bon déroulement de cette phase de la campagne.
Tout en remerciant les responsables de ces organes pour le suivi en général de la décision règlementant la période de pré-campagne, le conseiller Marie-Richard Magnidet n’a pas manqué d’attirer l’attention du directeur général de l’ORTB sur le principe du respect de l’équilibre de l’information au niveau de la télévision nationale notamment au niveau du journal télévisé. En réponse à cette remarque, le DG/ORTB Stéphane Todomè dit avoir le sentiment que c’est un mauvais procès qui, de plus en plus, est fait à l’endroit de l’office dont il a la charge. Il dit donc ne comprendre pas ce que la télévision nationale fait de mauvais pour être tout le temps stigmatisé alors que c’est la HAAC elle-même qui a sorti une décision dans laquelle il est précisé que le chef de l’Etat a un accès illimité aux médias de service public.

LIRE AUSSI:  Grèves dans l’Administration publique béninoise: La main tendue du gouvernement aux travailleurs

«Accès illimité oui, mais le public aussi a le droit à une information variée», lui a répondu le vice-président de la HAAC Souleymane Ashanti. Il a invité le DG/ORTB à faire l’équilibre nécessaire notamment en ce qui concerne le journal télévisé pendant la période électorale. Représentant la directrice générale par intérim de l’ONIP, le rédacteur en chef du journal La Nation Bruno Sèwadé a rassuré les conseillers de ce que l’ONIP est habituée à l’application des décisions de la HAAC en période électorale et que des dispositions sont en train d’être prises pour la publication des messages des candidats. Toutefois, il a voulu savoir la démarche à suivre lorsqu’un parti politique ou alliance de partis pas le journal la Nation pour la couverture médiatique de ses activités parce que les responsables de ce parti collent à l’organe une certaine étiquette. A ces préoccupations, les conseillers ont répondu que l’information est une denrée rare et tous les moyens sont bons pour l’obtenir.
Quant au directeur de l’information de l’ABP Joseph Vodounon, il s’est réjouit du fait que pour une première fois la HAAC associe l’ABP pour la diffusion des messages des candidats. Ce qui contribue, à son avis, à rendre l’agence plus visible.