Séance de travail à la Marina: Boni Yayi déterminé à assainir les communes

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Séance de travail à la Marina: Boni Yayi déterminé à assainir les communes


Le président de la République a tenu, hier mercredi 22 juillet, une séance de travail avec les entreprises chargées de l’exécution des travaux d’assainissement au Bénin. Il leur a notifié son engagement d’assainir toutes les communes du pays dans les six mois à venir.

LIRE AUSSI:  Suite au décès de Jacques Chirac: Aurélien Agnénonci rend hommage à l’illustre disparu

«Nous allons tout faire pour que tous les 77 chefs-lieux de communes de notre pays puissent bénéficier des programmes d’assainissement. C’est cela la prospérité partagée». Le président de la République promet ainsi d’accentuer les projets de pavage des villes secondaires pour les six mois à venir. Boni Yayi a échangé à cet effet avec les entrepreneurs chargés de l’exécution des chantiers d’assainissement, sous la supervision des maîtres d’ouvrage délégué. «Le chef de l’Etat a voulu lancer ces entreprises pour leur demander de s’activer sur les projets en cours et ceux qui devront être bientôt lancés», explique Noël Fonton, ministre en charge de l’Habitat et de l’Urbanisme. Cette séance de travail avec les entreprises fait suite à la signature entre le gouvernement et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), d’un accord de financement de programmes d’assainissement au profit de 12 communes béninoises. Le montant global de cet accord est estimé à 15 milliards de francs CFA. «Les ressources sont maintenant là. Il faut que les entreprises se déploient sur les chantiers», insiste Noël Fonton qui informe, par ailleurs que le chef de l’Etat a obtenu de la BOAD, la promesse de financer les 28 communes n’ayant jamais connu de programme de pavage pour un montant de 60 milliards de francs CFA. La requête du Bénin fera l’objet d’examen lors de la prochaine réunion du Conseil d’administration de la Banque, assure Christian Adovèlandé, président de la BOAD.

LIRE AUSSI:  Sur décision du chef de l’Etat: Le ministre Hervé Hêhomey limogé

Les difficultés liées à l’exécution des travaux d’assainissement ont été exposées lors de cette séance au chef de l’Etat. «Nous avons souvent des problèmes de mise à disposition des ressources, notamment des difficultés dans la réalimentation des comptes par la BOAD. Mais nous avons reçu l’accord du président de l’institution pour examiner cette requête», confie Lambert Koty, président directeur général de l’Agence d’exécution des travaux urbains (AGETUR). Les difficultés du maître d’ouvrage délégué sur les projets sous financement de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) ont été également aplanies grâce à l’intervention du président de la République. «Nous avons déjà reçu les avis de non objection de la BIDC. Nous avons pris les dispositions pour que dès que la Caisse autonome d’amortissement ouvre les comptes, les avances soient libérées», rassure Lambert Koty qui annonce le démarrage effectif des travaux sous financement BIDC pour le 3 août prochain.