Secteur de la santé : L’Autorité de régulation installée

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Secteur de la santé : L’Autorité de régulation installée


Le chef de l’Etat a procédé à l’installation des membres de l’Autorité de régulation du secteur de la santé, ce lundi 12 septembre, au cours d’une cérémonie fort simple à la présidence de la République. Occasion pour Patrice Talon d’affirmer à nouveau son attachement à l’amélioration de la qualité des soins de santé offerts aux populations.

LIRE AUSSI:  Bon déroulement du 1er tour de l’élection présidentielle : Les lauriers du Médiateur de la République au peuple béninois

Nommés en Conseil des ministres en juillet dernier, les neuf membres de l’Autorité de régulation du secteur de la santé et son secrétaire exécutif sont officiellement entrés en fonctions au terme de la cérémonie d’installation présidée par le chef de l’Etat Patrice Talon. Ils ont désormais pour mission de prendre la relève du gouvernement pour la supervision et le contrôle de la mise en œuvre efficiente de la politique sanitaire nationale et la régulation de l’offre de soins dans toutes ses dimensions. Au cours de la cérémonie, le ministre de la Santé a d’abord fait l’historique de la création de cette institution, la dernière-née des réformes dans le secteur de la santé, avant d’en préciser le rôle. Selon professeur Benjamin Hounkpatin, l’état des lieux du secteur de la santé qui a été fait à l’accession de Patrice Talon au pouvoir laissait constater des dysfonctionnements notoires préjudiciables aux populations. S’en est alors suivie une série de réformes visant à réorganiser le système sanitaire et à garantir aux populations une large couverture en soins de santé de meilleure qualité. Des lois ont aussi été votées et des organes de management créés. L’Autorité de régulation du secteur de la santé est donc « une institution importante qui vient boucler la boucle des réformes dans le secteur de la santé et qui veillera à la bonne gouvernance du secteur ainsi qu’à l’amélioration de la qualité des services et des soins offerts à nos populations », précise le ministre de la Santé avant d’adresser ses félicitations aux membres de l’institution naissante. « Je connais vos compétences et vos faits d’armes, je connais votre engagement pour un système de santé résilient offrant des soins de qualité, des soins accessibles à nos populations qui en ont tant besoin. Et je n’ai donc aucun doute que vous accomplirez votre mission avec efficacité, abnégation et dévouement », leur a dit Benjamin Hounkpatin.

LIRE AUSSI:  Révolution dans le monde des GSM au Bénin: L’Arcep-Bénin lance le projet de la Portabilité des numéros mobiles

D’importantes missions

La loi n° 2020 – 37 du 3 février 2021 portant protection de la santé des personnes en République du Bénin confère un large éventail de compétences à l’Autorité de régulation du secteur de la santé. Conformément à cette loi, le décret n°2019-417 du 25 septembre 2019 fixe ses attributions. Selon l’article 5 de ce décret, l’Autorité de régulation du secteur de la santé est chargée de veiller à une offre de soins de qualité sur toute l’étendue du territoire national, de définir les normes de qualité pour le secteur de la santé et de conduire les processus d’accréditation des praticiens médicaux et paramédicaux. Elle doit aussi conduire les processus de certification des établissements sanitaires et assurer leur suivi puis veiller au respect des pratiques médicales et paramédicales validées. L’institution que préside Dr Lucien Dossou-Gbété a également pour mission de définir les mécanismes de développement et de régulation de la télémédecine, d’émettre un avis conforme pour la prise des actes de déploiement et de redéploiement du personnel public du secteur de la santé à l’exception des membres du cabinet du ministre chargé de la Santé et de leurs collaborateurs immédiats, d’émettre un avis sur les projets de répartition des affectations budgétaires de l’Etat dans le secteur de la santé, d’assurer le suivi de l’exécution du budget du ministère en charge de la Santé et de veiller à la bonne gouvernance.

LIRE AUSSI:  Baccalauréat session de juillet 2020: 810 candidats de la série D planchent au centre Les Pylônes

La confiance de Patrice Talon

Dans la conduite de cette mission importante, les membres de l’Autorité peuvent compter sur le soutien permanent du chef de l’Etat. Patrice Talon le leur a fait savoir au cours de la cérémonie. Il a surtout exprimé sa satisfaction par rapport à l’engagement individuel et collectif des membres malgré le fait qu’ils viennent d’horizons divers. « Certains d’entre vous ne sont pas de nationalité béninoise, mais ils nous ont montré qu’ils le sont déjà par le cœur et leur engagement. Je les remercie profondément. D’autres, bien que Béninois, n’ont jamais travaillé au pays, mais leurs parcours les distinguent et seront enrichissants pour l’Autorité de régulation », a souligné le président de la République avant d’accorder une audience aux membres de l’institution. Fort de cette confiance affichée du chef de l’Etat et au sortir de l’audience, Dr Lucien Dossou-Gbété, président de l’Autorité, rassure que la mission sera accomplie avec rigueur et professionnalisme. « Nous avons pour mission de faire en sorte que le secteur de la santé montre très vite des éléments de changement qui vont garantir à chaque Béninois, où qu’il se trouve sur le territoire national, d’avoir facilement accès à des soins de qualité en cas de maladie », a-t-il déclaré.