Secteur du Numérique 2016-2020: Plusieurs projets phares bouclés

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Secteur du Numérique 2016-2020: Plusieurs projets phares bouclés


Fidèle à sa vision de faire du Bénin la plateforme des services numériques de l’Afrique de l’Ouest à l’horizon 2021, le gouvernement du président Patrice Talon s’est investi dans le développement du secteur. En quatre années, plusieurs réalisations phares favorisent l’accès des populations à l’Internet et aux divers services numériques.

LIRE AUSSI:  Négociations Gouvernement-Syndicats : A l’ombre du pass vaccinal

Engagé à faire du Bénin la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale à l’horizon 2021, le gouvernement à travers le ministère du Numérique et de la Digitalisation, les agences sectorielles, a consenti d’énormes efforts favorisant le développement des infrastructures et des services numériques. D’importants moyens ont été déployés pour l’exécution de différents projets structurants. Au nombre de ces réalisations phares, on peut citer la dématérialisation des services publics via « Service-Public.bj ». Le Bénin dispose d’un Portail national du Service public lancé en mars dernier. Cette plateforme numérique permet aux citoyens d’accéder aux informations sur plus de 250 services publics en ligne et de consommer les e-services (37) disponibles tout en restant chez eux. Ce portail permet aux usagers de l’administration publique et aux citoyens de gagner du temps et d’éviter les tracasseries avant de se faire délivrer un acte. Il améliore non seulement la transparence dans la gestion de la relation entre le citoyen et l’administration publique mais aussi contribue à la lutte contre la propagation du Covid-19 au Bénin en limitant les déplacements.

LIRE AUSSI:  Fin de la Ticad 7: Les grandes résolutions de Yokohama

Des investissements majeurs dans les infrastructures

Dans le but de favoriser la généralisation de l’usage du numérique par l’éducation et la formation des apprenants ainsi que des communautés, le gouvernement béninois a implanté des salles numériques et des Points numériques communautaires (Pnc). L’organisation annuelle du
Bénin digital Tour, une caravane de sensibilisation à l’usage des services numériques à l’intention des élèves, artisans et commerçants, a permis de former plus de 1000 personnes sur l’ensemble du territoire depuis le lancement de cette initiative en 2018. La simplification de la procédure d’obtention et de délivrance du Visa béninois à travers la plateforme « e-Visa » reste l’un des projets phares qui rehaussent l’image du pays dans le monde. D’autres services sont en cours de dématérialisation et seront lancés dans les prochaines semaines. Parmi ceux-ci figure l’opérationnalisation du Portail unique des résultats des examens et concours nationaux qui va permettre aux candidats aux différents examens et concours de même qu’à leurs familles et aux responsables des établissements d’enseignements primaire et secondaire (écoles, lycées, collèges) de consulter les résultats sans se ruer dans les centres d’examens. A ceci s’ajoutent des projets clés comme la Plateforme nationale de Paiement électronique (Pnpe) et le Fonds d’appui à l’Entrepreneuriat numérique.

LIRE AUSSI:  Présentation du bulletin unique pour la présidentielle de 2021: Les suggestions des trois duos candidats

L’Internet à portée de main

Le déploiement de plus de 2000 km de fibre optique dans le cadre du Projet de développement des Infrastructures de Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (Pdi2t) a permis de mettre l’Internet à la disposition des populations sur toute l’étendue du territoire national. Aussi, la politique d’encadrement tarifaire a favorisé la baisse du tarif moyen du Méga octet sur la période (2019) en passant de 2 F Cfa à 0,9 F Cfa, soit une réduction de
55 %. (Source rapport Arcep 2019, page 48). Le tarif moyen du Giga octet est de 900 F Cfa soit 1,49 dollar Us. Le marché de l’Internet mobile est animé par Spacetel Bénin et Etisalat Bénin. Ces deux opérateurs sont titulaires d’une licence d’exploitation de réseaux de télécommunications mobiles technologiquement neutres. Au 31 décembre 2019, le parc d’abonnés Internet sur mobile est évalué à 6 499 553 contre 5 429 698 en 2018, soit une augmentation de 19,7 %. Cette hausse du parc Internet mobile a entraîné une augmentation de la télé densité Internet mobile qui est passée de 47,8 % en 2018 à 52,8 % en 2019. (Source rapport Arcep 2019, page 51). Faut-il le signaler, le Bénin a amélioré son score dans le classement de Global Cybersecurity Index 2018 et occupe la 8e place au niveau continental (Afrique) en matière de cybersécurité.

LIRE AUSSI: