Semaine béninoise des frontières: La résilience des populations limitrophes face au Covid-19 préoccupe

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: 1


Le Bénin a commémoré, le 7 juin dernier, la Journée africaine des frontières. A l’occasion, le pays a organisé la Semaine béninoise des frontières qui était à sa 7e édition. Lors de son message de lancement de ladite semaine, vendredi dernier, à Cotonou, le ministre de l’Intérieur, Sacca Lafia, a insisté sur l’urgence d’aider les populations frontalières à tenir bon face au Covid-19.

LIRE AUSSI:  Soins de santé oculaire: Des équipements techniques modernes promis à l’hôpital de Tinré

« Gestion des frontières et enjeux sanitaires : la prise en charge du Covid-19 ». C’est le thème retenu cette année pour la 7e édition de la Semaine béninoise des frontières. Vendredi dernier, à travers son message de lancement de la semaine, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Sacca Lafia, a mis un accent particulier sur la nécessité de prendre en compte, en cette période de Covid-19, les conditions de précarité chronique vécue par la majorité des populations notamment celles résidant dans les localités frontalières.
« Les populations frontalières, du fait de leur pauvreté, de leur exclusion de l’information et de leur marginalisation, sont beaucoup plus confrontées à cette pandémie», estime Sacca Lafia. Selon le ministre, ces populations sont aussi considérées comme des personnes vulnérables en raison de leur contact permanent avec les populations des autres pays frappés par la pandémie du Covid-19.
Compte tenu de cette situation, la célébration de la Semaine béninoise des frontières, cette année, sera l’occasion de les amener à prendre conscience des risques liés à la propagation du coronavirus dans l’espace frontalier. Pour y arriver, un don de matériel de prévention et de lutte contre le coronavirus leur sera fait.
Dans la même dynamique, des séances de formation, de communication, de sensibilisation et autres actions seront organisées à l’intention des populations frontalières durant la Semaine béninoise des frontières.
Ce faisant, l’Etat béninois voudrait leur permettre d’acquérir une bonne résilience face à la pandémie du coronavirus. Le ministre Sacca Lafia informe également que la mise en œuvre de ce plan d’urgence en termes de lutte contre le Covid-19 dans les espaces frontaliers du Bénin, se poursuivra jusqu’en novembre 2020 dans les autres localités du pays.

LIRE AUSSI:  Soins de santé oculaire: Des équipements techniques modernes promis à l’hôpital de Tinré