Sensibilisation des élèves au Coronavirus: Les enseignants s’y engagent, selon Lucien Tchibozo

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sensibilisation des élèves au Coronavirus: Les enseignants s’y engagent, selon Lucien Tchibozo


La responsabilité des enseignants dans la sensibilisation des élèves à la pandémie du coronavirus est grande. La reprise des cours, ce lundi 11 mai 2020, est l’occasion plus que jamais, selon Lucien Tchibozo, enseignant à l’Ecole urbaine centre de Cotonou, d’intensifier la sensibilisation afin de contrer la propagation du Covid-19.

LIRE AUSSI:  Reconnaissance à une œuvre humanitaire de grande portée : Des artistes-musiciens de renom remercient Mercy Ships

Les enseignants s’impliquent dans la sensibilisation des écoliers au coronavirus. Selon Lucien Tchibozo, enseignant à l’Ecole urbaine centre de Cotonou, ses collègues ne se lassent pas de sensibiliser leurs apprenants à cette pandémie. Ils prennent ainsi leurs responsabilités dans la lutte contre le Covid-19 qui fait des ravages dans le monde, à la faveur de la reprise des cours. Depuis ce lundi 11 mai donc, chaque enseignant sait qu’il doit éduquer ses apprenants sur les mesures barrières et les gestes nécessaires. Dans cette optique, ils ont le soutien des conseillers pédagogiques.Selon ces derniers, les enseignants doivent parler et insister sur la pandémie de temps en temps aux enfants afin qu’ils prennent conscience des risques en cas de non-respect des mesures barrières. D’après Lucien Tchibozo, les conseillers pédagogiques font le tour des écoles, depuis ce lundi, pour vérifier la mise en œuvre des mesures prescrites.

Leur passage, d’après l’enseignant du Cours moyen 2e année à l’Ecole urbaine centre de Cotonou, consiste à vérifier comment les enfants sont disposés dans les salles de classe, s’ils portent leur masque de protection, conformément aux directives du ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou.
Pour sa part, Lucien Tchibozo familiarise ses écoliers avec les cours relatifs au coronavirus en Education scientifique et technologique (Est). « J’ai fait une première leçon sur le Covid-19 avec mes élèves. Nous avons parlé des symptômes de la maladie, des précautions à prendre en cas de symptômes…», informe-t-il avant de rassurer que les élèves savent mieux de quoi il s’agit. Mais ce qui est primordial, soutient-il, c’est le lavage des mains à l’eau et au savon, un geste auquel les élèves sont très habitués. «Les enfants respectent les règles », rassure Lucien Tchibozo. Toutefois, note-t-il, la sensibilisation dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus est un travail quotidien. « L’enseignant doit enseigner les bonnes pratiques aux enfants tout en se protégeant », conseille-t-il.
Relativement au dépistage systématique, Lucien Tchibozo souligne avec grand intérêt son bien-fondé. Après avoir subi le test et déclaré négatif aux deux phases du dépistage, il renoue avec la craie à la reprise pour encadrer ses élèves du Cm2. «La décision du gouvernement est salutaire », insiste-t-il. Il convient de souligner que les établissements scolaires étant considérés comme des foyers potentiels du virus, selon les expressions d’Apollinaire Afféwé, secrétaire général de l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb), il y a lieu que les enseignants s’investissent dans la sensibilisation des apprenants. Leur responsabilité est grande.

LIRE AUSSI:  Séance d’échanges sur le document de Programme-Pays 2019-2023: Contribuer à un plus-être des populations à l’horizon 2023