Serges Adjovi au sujet de l’identité électronique: « C’est un outil essentiel de développement »

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Serges Adjovi au sujet de l’identité électronique: « C’est un outil essentiel de développement »


En marge de la Semaine du numérique, Serges Adjovi, directeur général de l’Agence pour le développement du numérique (Adn) a animé avec Jean Aholou, président du Comité technique de pilotage du Recensement administratif à Vocation d’identification de la Population (Ravip) et Arielle Ahouansou, fondatrice de la plateforme Kea Medicals, un panel sur l’identité numérique. A cette occasion, il a présenté les usages et l’utilité de cet outil de développement.

LIRE AUSSI:  Site de construction des logements sociaux de Ouèdo: La maison de l’information et la PN Academy ouvertes

« L’identité électronique, le précieux sésame ? ». C’est autour de cette thématique que Serges Adjovi, directeur général de l’Agence pour le développement du Numérique, a échangé avec les participants à l’édition 2019 de la Semaine du numérique à Cotonou. Aux côtés de Jean Aholou, président du Comité technique de pilotage du Recensement administratif à Vocation d’identification de la Population (Ravip) et Arielle Ahouansou, fondatrice de la plateforme Kea Medicals, il a exposé les usages et l’utilité de l’identité numérique. Pour lui, le numérique simplifie la masse des données sur le citoyen et lui permet d’avoir une personnalité électronique déclinée en plusieurs aspects. Le directeur général de l’Agence pour le développement du Numérique pense que le gouvernement a déployé beaucoup de moyens pour permettre aux populations de disposer d’un registre national de population. « Le Bénin est en avance par rapport à plusieurs pays sur le continent» a-t-il confié. Selon lui, le gouvernement béninois s’investit depuis 2016 pour doter chaque Béninois d’un numéro personnel d’identification (Npi) à travers lequel il pourra obtenir une carte d’identité nationale électronique aux fonctions multiples. A l’en croire, il est nécessaire pour les pouvoirs publics de connaître la démographie afin de planifier les investissements suivant les besoins des populations. C’est dans cette logique que le gouvernement a autorisé la distribution gratuite d’actes de naissance à plus de deux millions de Béninois non inscrits au registre d’état civil. « Des cartes d’identité numériques seront distribuées à tous les citoyens», a-t-il promis. Pour le directeur général de l’Agence pour le développement du Numérique, la mise à disposition de l’identité électronique va régler définitivement la situation des citoyens sans acte de naissance. Pour lui, l’identité électronique va permettre d’éviter les fraudes et favoriser la mise en place d’un état civil moderne et fiable.
« L’identité numérique est un outil essentiel de développement», a-t-il conclu.

LIRE AUSSI:  Délimitation du périmètre du projet « Route des pêches »: Fin des incertitudes pour les propriétaires terriens