Session administrative de la Haute cour de Justice: La Haute juridiction examine plusieurs dossiers

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Session administrative de la Haute cour de Justice: La Haute juridiction examine plusieurs dossiers


La Haute cour de Justice a tenu une session administrative, ce mercredi 3 octobre, pour se pencher sur plusieurs points concernant l’institution. Les travaux ont été dirigés par la présidente de l’institution, Cécile Marie-José de Dravo Zinzindohoué.

LIRE AUSSI:  Municipalité de Parakou: Conseillers et personnel entre espoir et soucis de performances

Les membres de la Haute cour de Justice ont tenu, ce mercredi 3 octobre, conformément aux prescriptions légales, une session administrative, la deuxième pour le compte de l’année 2018. C’est la toute première sous la présidente Cécile Marie-José de Dravo Zinzindohoué, après son élection à la tête de cette haute juridiction, en juillet dernier. Les travaux ont connu la présence des différentes composantes de l’institution, notamment les juges à la Haute cour de Justice sans oublier le ministère public et le greffe. Selon la présidente Cécile Marie-José de Dravo Zinzindohoué qui a présenté l’ordre du jour à la presse avant l’ouverture des travaux, cette session administrative permettra à la haute juridiction de se pencher sur plusieurs dossiers.

Les participants auront à débattre notamment des perspectives budgétaires de l’institution pour 2019 et de la participation des délégations de la Haute cour de Justice à certaines missions statutaires aussi bien au Bénin qu’à l’étranger. Relativement à ce dernier point, la présidente de la Haute cour de Justice informe de la tenue de la onzième session de formation des magistrats de l’Association africaine des hautes juridictions francophones (Aa-Hjf) vers la fin de ce mois d’octobre et la participation d’une délégation de la Haute cour de Justice aux assises de toutes les hautes juridictions du monde entier qui se tiendront en Inde en novembre prochain. La Haute cour de Justice devra envoyer une délégation de six personnes à cette réunion de haut niveau. L’occasion de cette session administrative sera saisie pour retenir les membres de la délégation béninoise à cette mission indienne, explique Cécile Marie-José de Dravo Zinzindohoué. Outre ces assises, la présidente de la Haute cour de Justice annonce l’organisation très prochaine d’un atelier d’appropriation des textes qui régissent l’institution. Ce séminaire qui pourrait avoir lieu à Grand-Popo est, selon la présidente de l’institution, d’une importance capitale pour la haute juridiction.

LIRE AUSSI:  Municipalité de Parakou: Conseillers et personnel entre espoir et soucis de performances

En ce sens qu’il permettra non seulement aux nouveaux juges de la Haute cour de Justice de se familiariser avec les textes qui organisent le fonctionnement de l’institution mais aussi le déroulement d’un procès devant la haute juridiction. Il sera également question au cours de cet atelier d’appropriation de plusieurs autres sujets tels que les nouveaux rapports entre la Haute cour de Justice et les nouvelles structures mises en place dans le cadre de la nouvelle organisation judiciaire avec notamment la création de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à côté de la Cour d’appel de Cotonou toujours en place. Il sera question de situer les limites et les compétences des uns et des autres ainsi que les types de collaborations et autres enchevêtrements qu’il y aura entre la Haute cour de Justice et ces deux instances judiciaires intervenant toutes dans la procédure devant la haute juridiction, explique Cécile Marie-José de Dravo Zinzindohoué.