Session ordinaire de l’ANCB:De bonnes perspectives pour une autonomisation de l’association

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Session ordinaire de l’ANCB:De bonnes perspectives pour une autonomisation de l’association


Le bureau exécutif national de l’Association nationale des communes du Bénin (ANCB) a tenu mercredi 18 mars dernier à Natitingou, sa première session ordinaire de l’année c’est avec l’engagement de ses membres de contribuer à l’efficacité de cette organisation appelée à relever les nombreux défis liés à la décentralisation au Bénin et au développement des communes béninoises. Plusieurs points ont été débattus au cours de cette rencontre.

LIRE AUSSI:  Edmond Agoua au sujet des mesures d’atténuation des effets du Covid-19: « Il faut reconnaître que notre pays a pris ses responsabilités »

Moment de retrouvailles, temps de se formuler divers vœux pour la nouvelle année. Les membres du bureau exécutif de l’Association nationale des communes du Bénin (ANCB) n’ont pas dérogé à la tradition. Quoiqu’il subsiste des contraintes liées à leurs fonctions et à la période électorale à venir, ils ont été appelés à se rendre davantage disponibles et toujours aussi mobilisés en vue de faire de leur organisation le levier indispensable pour relever les défis de développement des communes au Bénin.
« Puisse cette année être une année d’approfondissement de notre démocratie à la base et qu’elle soit source de satisfactions et de meilleures perspectives pour l’ensemble des élus locaux de notre pays, surtout en cette veille des élections locales, communales et municipales », a souhaité Soulé Allagbé, président de l’ANCB à l’ouverture des travaux.

Première session ordinaire du bureau exécutif de l’organisation, cette rencontre va se pencher sur divers points dont l’adoption du compte-rendu de la session de juillet 2014; l’appréciation des recommandations issues de l’édition 2014 de la Journée nationale des communes du Bénin organisée en décembre dernier à Parakou; l’examen et l’adoption du rapport d’activités et du rapport financier de l’année 2014; l’examen et l’adoption du projet de budget et du Plan de travail 2015; la validation du rapport sur la relecture des textes statutaires de l’ANCB dans la perspective du prochain congrès de l’association.
Il sera également abordé le nouveau projet foncier en cours de démarrage en partenariat avec VNG International dans les communes de Klouékanmè et de Dogbo.

LIRE AUSSI:  Edmond Agoua au sujet des mesures d’atténuation des effets du Covid-19: « Il faut reconnaître que notre pays a pris ses responsabilités »

Les réalisations

Des activités réalisées au cours de l’année 2014, le président de l’ANCB a cité entre autres, le lancement du processus d’élaboration du plan stratégique 2015-2019 de l’ANCB ; le plaidoyer sur le projet de budget général de l’Etat, gestion 2015 mené auprès de la Commission des Finances et des Echanges de l’Assemblée nationale; le plaidoyer sur la prise en compte de la décentralisation dans le Code foncier et domanial. L’ANCB a réalisé l’étude sur le projet de Code de l’urbanisme et de la loi cadre sur l’aménagement du territoire en vue d’un plaidoyer; l’étude sur les expériences de mutualisation dans le secteur eau et assainissement en vue de l’accompagnement des associations de communes ; la formation et l’accompagnement de plusieurs communes en matière de reddition de compte ; la formation des chefs de Service Affaires financières des mairies sur les logiciels GBCO et LGBC en vue de la remontée des informations financières à l’ANCB ; sans oublier la réalisation de documentaires dans le cadre du renforcement des offres de services au profit des communes.
Des actions qui ont permis à l’ANCB, selon Soulé Allagbé, de renforcer son rayonnement et d’engager des partenariats avec divers organismes et structures d’appui à la décentralisation et surtout de plaider au profit des communes béninoises.
Si nombre de réalisations ont été faites grâce à l’appui constant de plusieurs partenaires techniques et financiers, il n’en demeure pas moins que l’amélioration des ressources de l’association à travers le prélèvement des cotisations à la source expérimenté pour la première fois en 2014 en est pour beaucoup. Des résultats encourageants auxquels ont adhéré la majorité des communes qui augurent de bonnes perspectives quant à l’autonomisation progressive et durable de l’association en vue de l’accomplissement de sa mission de représentation et de plaidoyer dans les conditions optimales pour la sauvegarde des intérêts des membres de l’Association et l’enracinement de la décentralisation au Bénin, a souligné le président de l’ANCB.