Signature d’accord de prêt entre le Bénin et la BADEA:5 millions de dollars pour la promotion des mathématiques et des sciences physiques

Par zounars,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Signature d’accord de prêt entre le Bénin et la BADEA:5 millions de dollars pour la promotion des mathématiques et des sciences physiques


Le ministre de l’Economie, des Finances et des Programmes de dénationalisation, Komi Koutché, et le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), Abdel Aziz Khelef, ont procédé hier lundi 30 mars, à la signature d’un accord de prêt d’un montant de 5 millions de dollars. Il consacre le financement de la deuxième phase du projet d’extension de l’Institut des mathématiques et des sciences physiques.

LIRE AUSSI:  Harcèlement sexuel en milieu universitaire: Éléonore Yayi Ladékan à l’assaut du phénomène à l’Université de Parakou

Par la signature, hier lundi 30 mars à Cotonou, d’un accord de prêt, la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) contribue à la promotion des sciences exactes en appuyant le Bénin dans sa volonté d’accroître la capacité d’accueil de l’Institut des mathématiques et des sciences physiques. Cet accord d’un montant de 5 millions de dollars financera la deuxième phase du projet amélioration du niveau de l’enseignement supérieur et vient s’ajouter à la longue liste des actions de la BADEA au Bénin depuis sa création en 1975. Au total, cette banque arabe a déjà investi plus de 155 millions de dollars au Bénin et cela dans divers domaines tels que l’agriculture et le développement rural.
Tout en soulignant la détermination de ladite banque à participer au développement du Bénin, son directeur général, Abdel Aziz Khelef a souhaité que les travaux d’extension de l’Institut se réalisent dans les plus brefs délais.
Pour le ministre Komi Koutché, les mathématiques et les sciences physiques demeurent les parents pauvres de l’enseignement supérieur alors que sans elles, il n’y a point de développement possible. C’est en cela qu’il espère que ledit accord de prêt va contribuer à développer chez les étudiants le goût des mathématiques et sciences physiques. Il a félicité au nom du chef de l’Etat, le directeur général de la BADEA tout en souhaitant que cette nouvelle phase dans la relation entre la banque et le Bénin soit plus fructueuse.

LIRE AUSSI:  Levée de la motion de grève par les centrales syndicales: La joie des élèves se heurte à la colère des enseignants