Signature d’accord entre Mca-Bénin II et la Sbee: Améliorer la quantité et la qualité de l’énergie

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Signature d’accord entre Mca-Bénin II et la Sbee: Améliorer la quantité et la qualité de l’énergie


Le Millennium Challenge Account Bénin II (Mca-Bénin II) a signé, ce jeudi 7 décembre à Cotonou, un accord de mise en œuvre avec la Société béninoise d’énergie électrique. C’était en présence du ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, et du directeur résident du Millennium Challenge Corporation, Christopher Broughton.

LIRE AUSSI:  Pour défaut de majorité absolue: L’élection du maire s’annonce rude dans 17 communes

L’accord signé jeudi 7 décembre entre le Millennium Challenge Account Bénin II (Mca-Bénin II) représenté par son coordonnateur national Gabriel Dégbègni et la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) représentée par son directeur général Laurent Tossou, porte sur la production en quantité et en qualité de l’énergie.
En effet, conformément à l’accord de don entre le Millennium Challenge Corporation (Mcc) et le gouvernement du Bénin, la Sbee a été identifiée comme structure de mise en œuvre du deuxième compact (Mca-Bénin II). L’accord avec cette société apparaît comme un contrat entre ces deux structures pour définir les responsabilités et les tâches qui incombent à chacune d’elles, relève Christopher Broughton, directeur résident du Mcc.
L’objectif poursuivi à travers la signature de l’accord, indique Gabriel Dégbègni, coordonnateur de Mca-Bénin II, est d’obtenir la participation effective de la Sbee à l’exécution des projets et de pérenniser les acquis du programme. Ainsi, en vertu des clauses dudit accord, la Société contribuera à l’exécution des trois projets sur les quatre prévus dans le cadre du programme : réformes des politiques et renforcement institutionnel, production d’électricité et distribution d’électricité.
Concrètement, précise le coordonnateur de Mca-Bénin II, la Sbee doit accompagner les activités de construction et s’assurer de leur bonne exécution en toute sécurité. En revanche, la partition de Mca-Bénin II consiste à apporter le financement, les ressources et l’expertise technique nécessaires pour la mise en œuvre des projets.
Pour le coordonnateur de Mca-Bénin II, il est important que les structures concernées par les différents projets du programme s’engagent résolument dans leur exécution. « Je voudrais compter sur la détermination et le sens de responsabilité de chacun des acteurs concernés pour le respect des obligations contenues dans cet accord », déclare Gabriel Dégbègni.
Prenant la mesure de la responsabilité qui lui incombe suite à la signature de l’accord, Laurent Tossou, directeur général de la Sbee, dit être conscient que le décompte du temps d’exécution a commencé depuis juin dernier. « Ce n’est pas le moment de baisser les bras ; c’est l’engagement total pour cette phase opérationnelle. Tous les agents de la Sbee s’engagent à jouer leur partition et rendez-vous en juin 2022 », assure le directeur général, témoignant sa gratitude aux autorités à différents niveaux qui ont œuvré à l’avènement de la signature de l’accord intervenu ce 7 décembre.
« Le deuxième compact est un atout cœur pour le secteur de l’énergie. Quand on dispose d’un atout, il faut le jouer », expose Dona Jean Claude Houssou, ministre de l’Energie. Il invite les acteurs à transformer radicalement et positivement les facilités offertes au profit du Bénin. Le ministre pense que le moment est venu d’établir le partenariat opérationnel pour réaliser et exécuter les activités, selon les plans de passation des marchés dans les délais requis, de façon efficace et efficiente.
Pour lui, la Sbee doit se rendre disponible de jour comme de nuit pour accompagner le processus. « Retroussons les manches pour concrétiser à date le programme dans son entièreté ; il faut mettre en place sans délai si ce n’est déjà fait une cellule Mca-Bénin II dont chacun des membres doit jouer la partition qui est la sienne », ordonne Dona Jean-Claude Houssou qui n’occulte pas la place particulière accordée au développement des compétences.
Prévu pour durer cinq ans, le programme Mca-Bénin II prendra fin en juin 2022.

LIRE AUSSI:  Assemblée Nationale: La Commission spéciale parlementaire émet son avis ce jour