Signature du contrat du Programme d’assainissement pluvial: 264 milliards de francs Cfa pour sortir Cotonou de l’eau

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Signature du contrat du Programme d’assainissement pluvial: 264 milliards de francs Cfa pour sortir Cotonou de l’eau

Signature du contrat du Programme d’assainissement pluvial

La Banque mondiale finance à hauteur de 264 milliards de francs Cfa, le Programme d’assainissement pluvial de Cotonou (Papc). Les parties prenantes ont procédé à la signature du contrat, ce jeudi 30 septembre, au siège de l’Agence du Cadre de vie.

LIRE AUSSI:  Rentrée scolaire et universitaire 2021-2022: Le point des diligences


264 milliards de francs Cfa seront investis dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’assainissement pluvial de Cotonou (Papc). Il s’agit d’un financement de la Banque mondiale qui vise, entre autre à réduire le phénomène d’inondation et ses conséquences dans la capitale économique, assurer une évacuation des eaux permettant une amélioration des conditions sanitaires, ainsi que de la qualité de vie des habitants de plusieurs quartiers défavorisés riverains, par des aménagements urbains connexes. Dans l’après-midi du jeudi 30 septembre, est intervenue pour le compte de la première tranche des travaux, la signature de contrat entre les parties prenantes à savoir, le maître d’ouvrage délégué, l’Agence d’exécution des travaux urbains (Agetur), l’entreprise adjudicataire, Hunan road and bridge construction group company limited (Hnrb), le coordonnateur du Programme et le ministère des Finances représenté par le directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (Caa), Arsène Dansou.
Au total, 46 km linéaires de collecteurs primaires et 90 km linéaires de collecteurs secondaires et de caniveaux sont à construire. Aussi, 49 km linéaires de voiries (secondaires et tertiaires) connexes, ainsi que sept bassins seront aménagés. Les 4e et 10e arrondissements sont concernés par lesdits travaux, notamment les quartiers Fifadji, Vossa, Gbénonkpo, Midédji, Missèkplé. L’ensemble des travaux prévus pour durer quatre années vont impacter environ un million de Béninois, et générer 7 000 emplois directs et 13 000 emplois indirects. « C’est une étape importante dans la construction et le développement de l’agglomération de Cotonou qui se veut être une ville sûre, inclusive, résiliente et durable. Nous nous préparons à rentrer dans la phase 2 de l’asphaltage, que nous nous retrouvons déjà, pour marquer le lancement opérationnel du programme d’assainissement pluvial qui est un problème fondamental à Cotonou… », a déclaré le ministre José Tonato. A l’en croire, ce programme d’assainissement pluvial et d’aménagement de voies connexes dans les bassins de la ville est le plus attendu à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Message sur l'état de la Nation: L'intégralité du discours d'espoir de Patrice Talon face aux députés