Signature d’un mémorandum entre le Luxembourg et le Bénin : Vers une nouvelle ère de coopération

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Signature d’un mémorandum entre le Luxembourg et le Bénin : Vers une nouvelle ère de coopération

Signature d’un mémorandum entre le Luxembourg et le Bénin Vers une nouvelle ère de coopérationLa signature du mémorandum d’entente par les deux ministres présage de la dynamique nouvelle que le Bénin et le Luxembourg entendent insuffler à leurs relations de coopération au développement

Le Bénin et le Luxembourg entendent redynamiser leur coopération au développement. Les deux pays ont signé, ce jeudi 10 février, au ministère des Affaires étrangères, un mémorandum d’entente à cet effet.

LIRE AUSSI:  Publication des résultats du concours de recrutement à la police : Les admissibles convoqués à la visite médicale d’incorporation


Paraphe et signature de documents, échange de parapheurs plus poignée de mains, le tout suivi d’une ovation chaleureuse de l’assistance. Ainis, le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, et son homologue de la Coopération et de l’Action humanitaire du grand-duché de Luxembourg, Franz Fayot, ont signé le mémorandum d’entente entre les deux pays.
Le document met en place un cadre de coopération au développement entre le Bénin et le Luxembourg, et permettra d’explorer les opportunités de renforcement de ladite coopération, notamment dans les secteurs de la finance inclusive et innovante, la digitalisation, la formation professionnelle, la bonne gouvernance et l’Etat de droit, l’environnement et les changements climatiques, l’agriculture, l’égalité homme-femme, et tout autre secteur/domaine d’intérêt commun convenu d’accord-parties. Le mémorandum prévoit également la conclusion très prochaine d’un accord général de coopération qui permettra d’encadrer et de formaliser davantage les relations de coopération au développement entre les deux pays.
D’après le chef de la diplomatie béninoise, la signature de ce mémorandum d’entente marque l’ouverture d’une nouvelle ère dans la coopération entre le Bénin et le Luxembourg. Aurélien Agbénonci a également insisté sur la nouvelle dynamique de la diplomatie béninoise, sous le leadership du président Patrice Talon, qui se veut offensive, orientée vers la recherche de partenariats nouveaux et diversifiés au service du développement du Bénin.
De son côté, le ministre luxembourgeois se dit impressionné par la vision politique du chef de l’Etat et son gouvernement, de développer le Bénin sous le signe, entre autres, de la bonne gouvernance, et surtout de moderniser le pays dans plusieurs domaines. Il souligne que son pays et le Bénin travaillent déjà ensemble dans des secteurs tels que la microfinance ; un secteur dans lequel le pays est « déjà très avancé », apprécie-t-il. Après avoir rappelé les pistes (secteurs) de coopération à explorer, Franz Fayot assure que son pays peut être un partenaire important, celui-là même qui peut apporter sa pierre à la construction de l’édifice Bénin conformément à la vision du président Talon.
Bien avant la signature du mémorandum d’entente, le ministre luxembourgeois de la Coopération et de l’Action humanitaire et sa délégation ont été reçus en audience par le chef de la diplomatie béninoise. Au cours de l’audience, les deux ministres ont fait un tour d’horizon des relations bilatérales entre leurs deux pays, et se sont accordés sur la nécessité d’impulser une nouvelle dynamique à leur coopération. Ils n’ont pas manqué d’échanger sur les opportunités de coopération, objet de la signature du mémorandum d’entente.
Franz Fayot quitte le Bénin, ce vendredi, après une visite de travail de trois jours dans le pays. Laquelle visite, faut-il le rappeler, s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération qui lient le Bénin et le Luxembourg.

LIRE AUSSI:  Publication des résultats du concours de recrutement à la police : Les admissibles convoqués à la visite médicale d’incorporation