Single «Participation citoyenne» : un chant d’éveil de l’artiste Dieudonné Adjaho

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Single «Participation citoyenne» : un chant d’éveil de l’artiste Dieudonné Adjaho

Le single "Participation citoyenne" de l’artiste Dieudonné Adjaho invite le citoyen à une constante implication citoyenne

La participation citoyenne au Bénin n’est pas encore ancrée dans les habitudes des populations, surtout au niveau local. Les communautés à la base se contentent de prendre part aux consultations électorales et du reste, agissent en observateurs passifs de la gestion des affaires publiques. C’est pour sensibiliser à la veille citoyenne que l’artiste Dieudonné Adjaho a composé le single «Participation citoyenne».

LIRE AUSSI:  3è édition de «Madjrèhoué» à Dogbo: Des retrouvailles sous le signe de la réconciliation


Lancé le 16 mars dernier, le morceau «Participation citoyenne» de l’artiste compositeur Dieudonné Adjaho est une exhortation à l’endroit des populations afin qu’elles s’intéressent davantage à la gestion des affaires publiques ; un appel au suivi des politiques publiques et à la responsabilité citoyenne. Dans ce titre de 4 minutes 32 secondes, exécuté en langues française, fon et dendi, l’artiste invite chaque citoyen à prendre une part active au développement du pays en cultivant les valeurs patriotiques, en adoptant des comportements civiques, en s’acquittant de ses devoirs envers l’Etat et en bâtissant aux côtés des autorités. En écoutant ce morceau, l’on retient inéluctablement certains messages forts tels : «Le développement commence par chacun de nous… Toi citoyen, respecte et fais respecter les lois de la cité ! Conjointement avec les autorités, lutte contre la corruption, l’incivisme, la fraude, la destruction de l’environnement… Toi citoyen, participe à la mobilisation des ressources financières… ». A la source de ce titre, un constat : « Une fois que nous allons aux urnes et nous désignons les élus, les citoyens les abandonnent et les laissent seuls face aux enjeux de développement. C’est ce constat qui m’a amené à composer cette chanson pour inviter à la veille citoyenne et à la mobilisation financière aux côtés des élus », explique Dieudonné Adjaho. A l’en croire, deux raisons expliquent le faible taux de participation citoyenne dans les communautés. « Parmi les citoyens, il y en a qui savent qu’ils doivent accompagner les élus dans leurs missions. Mais il y a la mauvaise volonté qui est souvent liée à la tête ou au bord politique de l’élu. L’autre raison, c’est qu’il y a des citoyens analphabètes qui ne comprennent pas vraiment qu’après les élections, ils doivent s’intéresser à la gestion de la chose publique et continuer à accompagner les autorités », soutient l’éveilleur. Le prochain défi de l’artiste, c’est la réalisation du clip vidéo de ce premier single. « Cette chanson invite à un changement de comportement et elle s’adresse à toutes les populations. Nous avons compris que si nous ne réalisons pas le clip vidéo, nous n’aurons pas l’effet escompté ; le message ne va pas vite se répandre », relève l’artiste.
Natif de la commune de Kpomassè, Dieudonné Adjaho est artiste compositeur. Le morceau «Participation citoyenne», sorti le 16 mars dernier, est son premier single ; le premier jet d’un album qui va comporter six titres. Il entend déboucher à la longue sur le gospel.

LIRE AUSSI:  Bembèrèkè: Le Festako pour aider le Tako à retrouver son prestige