Situation socio-politique nationale : les évêques se prononcent

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Situation socio-politique nationale : les évêques se prononcent

Situation socio-politique nationaleLa Ceb a salué les mesures mises en œuvre par le gouvernement pour maintenir la quiétude au sein des populations

De la sécurité à la perte des valeurs par les jeunes en passant par les prochaines élections législatives, la Conférence épiscopale du Bénin (Ceb) a abordé divers sujets de l’actualité au cours de sa troisième session ordinaire de l’année pastorale 2021-2022 tenue du 17 au 19 mai à Ouidah.

LIRE AUSSI:  Débats sur la fin du F Cfa et la nouvelle monnaie Eco: La position du Parlement béninois connue ce mardi

Sur le front de la lutte contre l’insécurité et la défense de l’intégrité du territoire national, le gouvernement vient de recevoir un soutien moral d’une grande importance. Au cours de sa troisième session ordinaire de l’année pastorale tenue à Ouidah du 17 au 19 mai, la Conférence épiscopale du Bénin (Ceb) s’est prononcée sur la situation sécuritaire. A cet égard, elle a salué les mesures mises en œuvre par le gouvernement pour maintenir la quiétude au sein des populations.

« Au plan socio politique, la Conférence épiscopale du Bénin apprécie les nombreux efforts consentis au quotidien par le gouvernement pour assurer la sécurité et la défense de l’intégrité du territoire national», ont publié les évêques dans leur communiqué final. Ils n’ont pas manqué d’avoir une pensée pour les victimes et de prier pour elles. Les pères de l’Eglise famille de Dieu du Bénin appellent aussi leur communauté à prier pour ces victimes et ont adressé leurs condoléances aux familles éplorées.

LIRE AUSSI:  133e Conseil d’administration de la Boad: Deux projets de 28,5 milliards F Cfa approuvés pour le Bénin

La Conférence épiscopale du Bénin, dans sa mission de veille citoyenne, a également exhorté le gouvernement à poursuivre avec les mesures mises en place, particulièrement en cette veille de période électorale. A ce sujet, elle a lancé un message aux acteurs politiques de tous bords. En effet, les prochaines élections législatives sont prévues pour le 8 janvier 2023. De toute évidence, elles seront source de mouvements avec la descente des acteurs politiques sur le terrain aussi bien pendant la pré-campagne que la campagne électorale.

C’est pourquoi, les évêques appellent à des comportements de paix. « A quelques mois des élections législatives, les évêques du Bénin tirent la sonnette d’alarme et invitent d’ores et déjà les acteurs politiques, les institutions de la République impliquées de diverses manières dans l’organisation du scrutin, et tous les hommes et femmes de bonne volonté à mettre l’intérêt suprême de la nation au-dessus de tout, en prenant toutes les dispositions nécessaires pour garantir les élections libres, transparentes, réellement inclusives et apaisées », déclarent les évêques.

LIRE AUSSI:  Coups d’Etat au Burkina Faso, en Guinée et au Mali : A Accra, la Cedeao maintient les sanctions

 

Déliquescence morale

Les évêques ne sont pas restés indifférents à la déliquescence morale observée actuellement dans le pays au sein de la jeunesse. Une situation qui se caractérise, disent-ils, par les pratiques d’arnaque, la banalisation du sexe sur les réseaux sociaux et pis encore, les actes immoraux et inimaginables qui se commettent au mépris de la dignité humaine et motivés par l’appât du gain facile.

En tant qu’autorités morales, ils lancent un appel pour un retour aux valeurs. Ils invitent « les autorités politico-administratives, les responsables religieux, les éducateurs à divers niveaux, et surtout les parents, à prendre leurs pleines responsabilités, et à œuvrer, chacun selon son charisme et sa mission spécifique». Ils appellent de tous leurs vœux « des mesures urgentes pour sauver cette frange de la jeunesse de la perdition », peut-on lire dans le communiqué final.

Les évêques « rappellent aux jeunes qu’ils sont la relève de demain, l’avenir et l’espoir de demain ». Ils les encouragent surtout « à développer, face aux circonstances actuelles, l’esprit de créativité et d’entrepreneuriat, car seul le travail est libérateur et gage d’un avenir meilleur ».