Soirée artistique et culturelle: Jun Wei prend les rênes du Centre culturel chinois

Par zounars,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Soirée artistique et culturelle: Jun Wei prend les rênes du Centre culturel chinois


A l’occasion de la fin de mission au Bénin du directeur du Centre culturel chinois Guangming Baï et la prise de service du nouveau directeur, le Centre culturel chinois a organisé, samedi 08 octobre dernier, une soirée culturelle et artistique. C’était en présence de plusieurs autorités politico-administratives et d’un parterre d’invités.

LIRE AUSSI:  Film « Adu » en salle le 31 janvier: Les attraits touristiques du Bénin sur les écrans espagnols

Le Centre culturel chinois a désormais un nouveau directeur. Il s’agit de Wei Jun. Précédemment premier secrétaire du Centre culturel chinois au Bénin de 2010 à 2012, l’homme revient en 2016 en tant que directeur. Après six années passées à la tête de la direction du centre, Guangming Baï, son prédécesseur, lui passe le témoin. C’est du moins, ce qu’on peut retenir de l’organisation de cette soirée culturelle.
En reconnaissance de l’engagement et du dévouement au travail du directeur sortant, le personnel du centre a organisé, en collaboration avec plusieurs groupes artistiques, une soirée symbolique à son honneur. Au cours de cette cérémonie, ses mérites ont été salués.
Patrick Idohou, le président du comité d’organisation, a salué l’esprit de collaboration qui a caractérisé Guangming Baï au cours de son mandat. A l’en croire, «quand on voit le bilan impressionnant des réalisations du directeur sortant, on ne peut que le féliciter». Il n’hésitera pas à reconnaitre que l’homme s’est battu en travaillant ardemment pour la promotion de la culture chinoise et la valorisation de la culture béninoise.
Kiansi Yanti Bossi, directeur de cabinet et représentant du ministre de la Culture, a remercié Guangming Baï pour la bonne foi et la détermination dont il a fait preuve dans l’exercice de ses fonctions. Toute chose qui, explique-t-il, a permis le renforcement des relations culturelles entre le Bénin et la Chine. «La culture doit soutenir le tourisme», a-t-il souhaité avant de formuler le vœu de voir le Bénin devenir le pays touristique le plus visité au monde dans les prochaines années. «J’espère que le nouveau directeur s’attèlera à ça», a-t-il plaidé. Tout en rassurant Jun Wei, du soutien et de l’accompagnement du gouvernement béninois pour la réussite de sa mission, il l’a exhorté à «œuvrer davantage pour la consolidation de la coopération sino-béninoise».
Prenant la parole, le directeur sortant s’est dit ému de son séjour au Bénin et a décerné un satisfecit à toute l’équipe qui a travaillé sous sa responsabilité. «J’ai un sentiment mitigé entre le regret de partir d’ici, mais aussi et surtout un sentiment de joie d’appartenir à une nation autre que la Chine», a-t-il confié avec émotion. Baï Guangming a ensuite fait remarquer que durant son mandat, le Bénin n’a cessé de le soutenir cordialement. «J’ai obtenu de soutiens et des conseils des responsables à divers niveaux» Lesquels soutiens, affirme-t-il, lui ont permis de rehausser le niveau de la coopération et des échanges culturels entre la Chine et le Bénin. Conscient de ce que la Chine s’est engagée dans la voie d’une coopération culturelle à travers la présence du centre culturel chinois au Bénin, Guangming Baï nourrit l’espoir de voir son successeur, œuvrer davantage pour la poursuite de la coopération sino-béninoise. «Je suis persuadé qu’avec lui, la coopération entre la Chine et le Bénin vont donner encore plus de meilleurs fruits et résultats», espère-t-il en invitant le peuple béninois à maintenir la collaboration avec son successeur. «Aidez-le davantage pour le rayonnement du brassage entre nos cultures», a-t-il poursuivi. Vertu d’une tenue d’apparat à l’image des rois du Bénin, le directeur sortant a été intronisé ‘’dah dagbémabou’’.
En présentant pour sa part ses chaleureuses félicitations à son prédécesseur, Wei Jun a, à l’occasion, remercié le directeur sortant pour sa contribution à la promotion de la coopération bilatérale entre la Chine et le Bénin. Avant de rassurer l’assistance qu’il mesure la portée de la tâche qui l’attend, Jun Wei a témoigné qu’il « est un étranger qui maitrise déjà la maison». « Je suis simplement revenu au bercail pour travailler», s’est-il empressé de confirmer.
Le duo Guangming Baï-Jun Wei, a exécuté quelques pas de danse au rythme de la musique traditionnelle béninoise et la remise de divers cadeaux au directeur sortant a mis fin à la soirée culturelle ¦

LIRE AUSSI:  Arts et cultures au Bénin: La quinzaine de la photographie s’ouvre au monde