Soirée lyrique à l’Institut français de Cotonou: Un mixage de classiques européens et africains ce soir

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Soirée lyrique à l’Institut français de Cotonou: Un mixage de classiques européens et africains ce soir

Institut français de cotonou

Dans la soirée de ce vendredi 23 juillet, l’Institut français du Bénin propose sur son site à Cotonou un récital lyrique de musiques classiques européennes et africaines. Pour ce métissage culturel, trois interprètes donnent rendez-vous au public. Il s’agit de Julie Vizy et Mathieu Ebring, deux jeunes chanteurs français et Félix Nassi, compositeur et chef de chœur béninois.

LIRE AUSSI:  Arts et photographie chinois : Le papier découpé au cœur d’une formation à Cotonou

Ce soir à l’Institut français de Cotonou, il y aura du Mozart, du Schubert, du Gounod, du Poulenc, du Puccini et une bonne dose de chants traditionnels béninois. Le public pourra s’offrir le plaisir de savourer un répertoire lyrique européen et de vivre une incursion dans les chants sacrés et traditionnels africains aux airs singuliers ; une véritable soirée artistique au son des musiques européennes et africaines. Au menu des classiques comme « Die Krähe, Winterreise », du compositeur emblématique allemand Franz Schubert; «Vecchia zimarra,senti» tiré de La bohème du compositeur italien Giacomo Puccini ; «L’air des bijoux » du célèbre compositeur français Charles Gounod ; « Les chemins de l’amour », du compositeur et pianiste français Francis Poulenc; « Papageno/ Papagena» tiré de La flûte enchantée de l’icône autrichienne de la musique Wolfgang Amadeus Mozart…
La scène sera assurée par Julie Vizy et Mathieu Ebring, deux jeunes chanteurs français, et Félix Nassi, compositeur et chef de chœur béninois qui sera accompagné de quelques-uns de ses élèves. Soprano, Julie Vizy est née le 2 mai 1990. Elle commence ses études musicales par le piano puis le chant. Après des études de droit à Paris, elle décide de se consacrer entièrement à la musique et intègre le conservatoire du 11e arrondissement pour y compléter sa formation musicale et sa technique. Elle obtient en juin 2020 son diplôme d’études musicales (Conservatoire régional de région de Paris). En juin dernier, Julie Vizy a reçu un 1er prix du conservatoire international de musique de Paris. Baryton, Mathieu Ebring est né le 28 mai 1993 de parents musiciens, avec notamment son père qui pratique la guitare et sa mère qui est choriste amateur. Il est influencé par son oncle Jean-Loup Pagesy, chanteur lyrique, qui le prépare lors de master class, à rentrer dans un des conservatoires municipaux de Paris. Étudiant au conservatoire Jacques Ibert dans le 19e arrondissement, il travaille avec le ténor Michel Fockenoy avec qui il a appris la technique vocale et créé son répertoire de baryton-basse. En juin dernier, il intègre le cycle spécialisé qui lui permettra de préparer le diplôme d’étude musicale. Lors de l’anniversaire de commémoration de Simone Veil le 1er juillet dernier, il a été choisi pour chanter au Panthéon. Félix Nassi est musicien, compositeur et chef de chœur béninois. D’abord autodidacte, il étudie ensuite la direction de chœur en France de 1990 à 1995 avec Jacques Barathon et Stéphane Caillat, puis aux Pays-Bas au Conservatoire Royal de La Haye avec Jos V. Veldoven. En 1992, Félix Nassi crée le Chœur d’Enfants du Bénin autour des chants, danses et répertoires de musique sacrée et traditionnelle d’Afrique. Entre 2000 et 2007, il crée l’Ensemble Polyphonique du Bénin, chœur mixte d’adultes. . Il travaille avec l’association Vocal Plus (France) afin de mieux faire connaître les polyphonies et polyrythmies de son Bénin natal auprès de chœurs (adultes et enfants) et de professionnels de la musique en France.

LIRE AUSSI:  Fête de la beauté béninoise: La pluie fait reporter Miss Bénin 2016