Sommet Afrique-France à Montpellier : Macron promet de restituer les 26 œuvres du Bénin fin octobre

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sommet Afrique-France à Montpellier : Macron promet de restituer les 26 œuvres du Bénin fin octobre

Œuvre à restituer au bénin

Ce vendredi 8 octobre, au sommet Afrique-France à Montpellier, le président français a donné la preuve que la France assume “sa part d’africanité”. C’est pourquoi il annonce la restitution des 26 trésors royaux pillés au palais d’Abomey dès la fin de ce mois. Ce qui change quelque peu l’agenda dudit projet.

LIRE AUSSI:  Tournée musicale: « Olodjobi », nouveau clip des Terriba

C’est devant plus de
3 000 participants dont 700 jeunes représentants de la Société civile africaine que le président français, Emmanuel Macron, fait la solennelle déclaration au sujet de la restitution des 26 œuvres culturelles au Bénin fin octobre 2021. Pillées au palais d’Abomey à la fin du XIXe siècle, ces vingt-six trésors fouleront le sol béninois conformément à l’engagement pris par la France en novembre 2018. « Elles seront la fierté du Bénin. Et parce que restituer des œuvres à l’Afrique, c’est rendre accessible à la jeunesse africaine sa culture, ces restitutions seront aussi la fierté de la France », a ajouté M. Macron dans un tweet.
En effet, cette volonté de la France fait suite au rapport des universitaires Bénédicte Savoy, du Collège de France, et Felwine Sarr, de l’Université de Saint-Louis au Sénégal ; rapport mis en ligne le 21 mai 2019. « On ne peut pas avoir un projet d’avenir pour la France si elle n’assume pas sa part d’africanité », reconnait Emmanuel Macron lors du sommet, tout en soulignant que « près de sept millions de Français sont intimement, familialement liés à l’Afrique ».
En phase avec les recommandations du rapport élaboré par l’intellectuel camerounais Achille Mbembe, chargé de préparer le sommet, la France prévoit un fonds pour aider les musées africains à accueillir des œuvres internationales. En effet, après l’approbation en décembre 2020 par le Parlement français de la restitution avec transfert de propriété de ces vingt-six pièces au Bénin, les lignes bougent pour sa concrétisation.
Selon Florent Couao-Zotti, conseiller technique à la Culture au ministère en charge du Tourisme, la restitution physique d’État à État sera effective après la semaine culturelle qui accompagne l’exposition des 26 œuvres fin octobre à Paris. Début novembre, le Bénin entrera en possession des œuvres et pourra donc les montrer dans les prochaines semaines à Ouidah. Ainsi, l’exposition du mois de janvier à Paris est annulée.
Il faut préciser que le transfert physique se fera en une seule fois par vol commercial. Le volume total des caisses est estimé à 27 m3?

LIRE AUSSI:  Musique: Constance Appolo s’annonce avec « Tchité »

 

Par Henri MORGAN (Stag.)