Sommet du Parti communiste chinois et des partis politiques mondiaux: Les formations politiques invitées à assurer le bien-être des peuples

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sommet du Parti communiste chinois et des partis politiques mondiaux: Les formations politiques invitées à assurer le bien-être des peuples

Ambassadeur chinois

Dans le cadre de la célébration du centenaire du Parti communiste chinois, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central dudit parti et président chinois, a pris part, ce mardi 6 juillet à Beijing, au Sommet du Parti communiste chinois (Pcc) et des partis politiques mondiaux. Initié par la République populaire de Chine, ce sommet diffusé partout dans le monde a été également suivi par visioconférence à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Faible exécution du programme scolaire: Le spectre d’une année scolaire bâclée

« Pour le bonheur du peuple, la responsabilité du parti politique », c’est autour de ce thème que s’est tenu, ce mardi 6 juillet, le Sommet du Parti communiste chinois (Pcc) et des partis mondiaux. Ce sommet qui intervient en marge du centenaire du Parti communiste chinois célébré le 1er juillet dernier a réuni par visioconférence plusieurs dirigeants du monde. Au cours de ce sommet, Xi Jinping, secrétaire général du comité central dudit parti et président chinois, a fait l’éloge de la Chine en matière de progrès. Ces progrès, à l’en croire, sont le fruit de l’engagement du plus grand parti chinois. Il a aussi appelé les partis politiques du monde à jouer leur partition pour l’émergence des nations et des peuples à la manière du Parti communiste chinois. Il ajoute que les partis politiques ont des devoirs comme l’écoute du peuple, l’action pour la justice, le respect des lois, la promotion des valeurs démocratiques, et autres. Xi Jinping affirme que la Chine est une grande nation. « Depuis un siècle, toutes les luttes, tous les sacrifices et toutes les initiatives du peuple sous la direction du parti peuvent se résumer en un thème unique: Réaliser le grand renouveau de la nation chinoise», a-t-il précisé. Le président chinois ajoute que le monde est un foyer commun et aucune nation ne doit être laissée pour compte.

LIRE AUSSI:  Cour suprême: Dandi Gnamou, nouveau secrétaire général

Rôle des partis politiques

Du côté du Bénin, les responsables de partis politiques ont aussi assisté à ce sommet virtuel. Antoine Idji Kolawolé, membre du parti Union progressiste, a salué cette initiative. Il note qu’auparavant la Chine était un pays sous-développé, dominé, martyrisé mais aujourd’hui, elle va à la conquête de l’espace et est un pays développé. « Nous, Union progressiste, dans un pays qui est encore très loin du succès de la Chine, sommes très heureux de participer à ce centième anniversaire parce que ce que les Chinois ont fait, nous aussi, nous pouvons le faire et accéder au même résultat», souligne-t-il. Il rappelle que la Chine a subi la guerre et les pays africains subissent aussi la même chose mais, ils peuvent triompher à condition que les partis politiques prennent le chemin de la lutte aux côtés du peuple et pour le peuple.
« Vous avez entendu comme moi que la Chine continue de se considérer comme un pays en voie de développement et ne sera jamais dans un groupe de domination. Ce sont des choses qui sont bonnes à entendre. Ne nous contentons pas seulement de les entendre mais nous devons les mettre en pratique et ça commence au niveau des partis », fait-il savoir. Antoine Idji Kolawolé affirme qu’il n’y a pas de développement sans des partis véritablement organisés et combatifs ; raison pour laquelle la réforme du système partisan est capitale et il faut la mener à bout.
A sa suite, Emmanuel Golou, membre du Bloc républicain, a réaffirmé que le Parti communiste chinois est un grand parti qui a fait beaucoup de choses pour la Chine. « Je dois vous dire que c’est un parti que j’admire beaucoup », a-t-il lancé. Il souligne que sans le Parti communiste chinois, il n’y a pas de Chine aujourd’hui et demain. Ce parti, selon lui, a organisé le peuple chinois afin qu’il soit un peuple travailleur et discipliné. Il indique que ce parti a une conception du monde qui est partagé par tous en commençant par les Chinois eux-mêmes.
« Je continue de dire que nous devons nous inspirer beaucoup de certains aspects de leur organisation de travail et de discipline », recommande-t-il.

LIRE AUSSI:  Affaire mauvaise gestion au Fnm: Dix personnes en prison, Komi Koutché recherché