Sortie de la 1ère promotion de l’ENSTIC de Savalou: 26 scénaristes-multimédia désormais sur le marché de l’emploi

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sortie de la 1ère promotion de l’ENSTIC de Savalou: 26 scénaristes-multimédia désormais sur le marché de l’emploi


C’est le ministre d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr François Abiola en personne qui a présidé la cérémonie de sortie de la première promotion des étudiants de l’Ecole nationale des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ENSTIC). C’était vendredi 8 mai dernier à Savalou.

LIRE AUSSI:  Expérience touristique premium autour des tatas à Boukombé: Des initiatives pour la concrétisation du projet

La cérémonie qui consacre la remise de diplômes à la toute première promotion des étudiants de l’école de Savalou a mobilisé enseignants de haut rang, recteurs d’universités sœurs, parents et amis venus honorer les impétrants de cette entité universitaire qui a ouvert ses portes il y a seulement quelques années. L’ENSTIC étant une entité de l’Université polytechnique d’Abomey (UPA) placée sous la houlette du professeur Norbert Cossi Awanou, elle assure la formation des étudiants dans deux filières académiques que sont la scénarisation-multimédia et le journalisme. Et c’est bien la filière scénarisation-multimédia qui vient de livrer ses premiers produits en licence professionnelle, en attendant celle du journalisme.
Ouverte il y a seulement quelques années et dans des conditions difficiles, l’ENSTIC de Savalou vient de délivrer ses premiers parchemins à l’ENSTIC première promotion d’étudiants. Pour son nouveau directeur, Bernard Fangnon, le chemin a été difficile et long. L’ENSTIC souffre jusqu’à ce jour d’insuffisance en enseignants qualifiés, ne dispose pas non plus de connexion Internet, pas de studios-écoles et de matériel technique pour les travaux pratiques pourtant indispensables, pas de dotation en bibliothèque bien fournie en ouvrages afin de faciliter les recherches documentaires. Des problèmes qui n’ont pas manqué d’être rappelés non plus par la porte-parole des récipiendaires, Pélagie Odjegnidé qui a aussi remercié les professeurs de l’ENSTIC pour toutes les peines données afin de permettre aux 26 étudiants qu’ils étaient, d’être à ce rendez-vous du succès.
C’est donc avec beaucoup de sacrifices consentis, qu’enseignants et étudiants sont parvenus aux résultats actuels. Des souffrances et sacrifices qui ont tout de même été couronnés de succès.
Un travail apprécié et salué par le ministre d’Etat, François Abiola pour qui, cette école, à la différence de la faculté, a un objectif bien précis qui est de promouvoir un enseignement professionnel adéquat et de qualité, contribuant ainsi à la formation de la jeunesse et au développement du pays. Cette formation de qualité qui répond aux exigences du marché actuel de l’emploi, est donc un motif supplémentaire de fierté pour le ministre d’Etat qui a appuyé cette première promotion d’étudiants et qui a promis d’accompagner cette école dans l’atteinte de son objectif.
Le professeur François Abiola a exprimé toute sa gratitude aussi bien à l’actuelle équipe dirigeante qu’à l’ancienne pour leur dynamisme et surtout pour le plan du développement de l’ENSTIC en faveur de la recherche de coopérations fructueuses pour la formation des apprenants et les coller au monde professionnel, appelé à utiliser les produits finis, c’est-à-dire ces étudiants bien formés pour le marché de travail.

LIRE AUSSI:  Plaidoyer pour une vie carcérale humanisée: De la nécessité de donner droit à la dignité dans nos prisons