Sortie du chef de l’Etat à Cotonou: Boni Yayi visite des infrastructures à Akogbato et Akpakpa-Dodomè

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sortie du chef de l’Etat à Cotonou: Boni Yayi visite des infrastructures à Akogbato et Akpakpa-Dodomè


Le président de la République a effectué, le samedi 26 mars dernier, une visite au centre de santé d’Akogbato en cours d’achèvement dans le 12e arrondissement de Cotonou. Boni Yayi s’est également rendu au Laboratoire de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments (LCSSA), à Akpakpa-Dodomè, récemment accrédité par un bureau belge.

LIRE AUSSI:  En séjour au Bénin : Le secrétaire général de l’UIP chez le médiateur de la République

Les travaux de construction du centre de santé d’Akogbato dans le 12e arrondissement de Cotonou sont achevés. Le président Boni Yayi a assisté en personne à la cérémonie de réception de l’infrastructure, dernier acte avant sa mise en service officiel. Boni Yayi s’est alors enquis des dernières diligences à mener pour offrir à ce centre, de meilleures conditions de soin aux populations.
Selon le chef quartier Akogbato, une bonne partie du domaine est encore occupée par des particuliers, en dépit de l’arrêté préfectoral de déguerpissement déjà pris par la préfecture de Cotonou. Le chef de l’Etat a instruit le directeur du génie militaire aux fins de raser une partie de la clôture en vue d’élargir la superficie du centre, conformément audit arrêté. Il a d’ailleurs annoncé la présentation d’une communication en Conseil des ministres par le ministre de la décentralisation afin de trouver une solution définitive aux problèmes domaniaux liés au centre.
Au Laboratoire de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments sis à Akpakpa-Dodomè, Boni Yayi a eu droit à une visite guidée des installations. Les différents équipements et toutes les phases de contrôle ont été passés au peigne fin. Mis en place pour garantir au niveau national, régional et international, la qualité des analyses relatives aux produits agricoles, agro-alimentaires et intrants agricoles, le laboratoire a reçu le 17 mars dernier, son certification par un bureau d’accréditation belge. Cette accréditation devra désormais faciliter l’exportation de nos productions agricoles et agro-alimentaires, en direction des pays de l’Union Européenne. « C’est un grand jour pour le Bénin. C’est le couronnement de nos efforts conjugués depuis 2009, année du démarrage de la construction du laboratoire », se réjouit le chef de l’Etat. Pour lui, l’infrastructure répond aussi aux Objectifs du Millénaire pour le développement, dans sa dimension « amélioration du climat des affaires. «C’est le moment de booster nos différentes productions et nos exportations parce que c’était le pré-requis qui manquait à notre tissu productif. Nous devons donner un label à nos différentes spéculations. Ceci ouvre une nouvelle ère en matière de commerce avec le reste du monde », soutient-il, avec dans son viseur, les filières prometteuses telles que l’ananas et l’acajou. Il se dit aussi confiant que cette accréditation ouvrira la voie à une levée de la mesure d’interdiction des crevettes d’origine béninoise sur le marché européen.

LIRE AUSSI:  Production durable de biomasse électricité: Le Gouvernement signe un projet de 14 milliards F CFA avec le Pnud