Sortie médiatique des jeunes patriotes du Bénin: Les grands chantiers et le retour au calme à Savè au menu

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sortie médiatique des jeunes patriotes du Bénin: Les grands chantiers et le retour au calme à Savè au menu


En collaboration avec la Coalition jeunesse ambitions 2021, Les jeunes patriotes du Bénin ont animé, hier lundi 20 janvier, une conférence de presse à Cotonou. plusieurs sujets dont l’avancée des grands chantiers en cours, les incidents de Savè avec un insistant appel à la paix, et l’accrochage entre députés au Parlement, ont été abordés.

LIRE AUSSI:  Elections législatives du 26 avril 2015: Le dépôt des recours non encore ouvert à la Cour constitutionnelle

Les jeunes patriotes du Bénin et leurs pairs de la Coalition jeunesse ambitions 2021 se sont prononcés sur certains sujets d’actualité dont la situation à Savè, les grands chantiers de la rupture et l’accrochage entre députés au Parlement. Ce dernier fait prouve selon eux, que l’Assemblée nationale, haut lieu de la politique, n’est pas sans des divergences.
Au sujet de la situation à Savè, les conférenciers ont exprimé leur désarroi de voir des jeunes de cette commune se laisser manipuler par des acteurs politiques qui n’oeuvrent que pour leurs intérêts. La situation survenue dans cette commune du Bénin avec d’une part des affrontements entre populations et forces de sécurité et d’autre part des perturbations de la circulation, résulte d’une incompréhension, souligne Frédéric Béhanzin, président des Jeunes patriotes du Bénin. La commune de Savè, selon lui, ne saurait se soustraire aux actions de développement.
Malheureusement, regrette-t-il, des politiciens, manipulateurs d’après Frédéric Béhanzin, ont pris en otage les populations qu’ils entraînent dans leur jeu. Estimant tout cela déplorable, il a appelé les populations à se mobiliser pour un retour à la normale. Dans cet exercice, il soutient que les têtes couronnées de cette commune ont un grand rôle à jouer.

LIRE AUSSI:  Ministère en charge de la Communication: Les raisons de la décision de suppression (La partition des professionnels des médias attendue)

Les grands chantiers sous la Rupture

Les jeunes patriotes du Bénin, par la voix de leur président, Frédéric Béhanzin, ont salué les efforts de développement. Armand Affossogbé, l’un des membres de ce creuset, a souligné que les réalisations en cours dans le pays ont très tôt fait changer d’avis à ceux qui estimaient que le gouvernement flatte ses citoyens avec des maquettes. Le projet asphaltage mis en oeuvre aussi bien à Cotonou qu’à l’intérieur du pays, les travaux de rénovation et de construction de trente-cinq marchés urbains et régionaux, le projet de construction de logements sociaux, la cité administrative, la construction des stades omnisports dans les communes du Bénin, sont entre autres actions phares du gouvernement présentées à l’assistance, sans oublier d’autres en cours de lancement. « En quelques années de gouvernance, nous pouvons consulter le beau visage du Bénin, grâce aux différents travaux en cours de réalisation dans le pays, sous l’égide de Patrice Talon», a martelé Justin Fagbéhouro, membre de la Coalition jeunesse ambitions 2021. « Sans nul doute, le président, avec cet ambitieux projet a, en matière de voirie urbaine, battu le record de tous les présidents qu’a connus le Bénin depuis les indépendances », a fait savoir Frédéric Béhanzin. Il faut noter que plusieurs autres actions du président Patrice Talon ont émerveillé Frédéric Béhanzin et les siens. Il s’agit par exemple, du recouvrement de 300 millions des prêts alloués et ‘’dilapidés’’ sous l’ancien régime, le financement de deux mille projets de jeunes identifiés avec transparence…
Sur l’accrochage entre députés au Parlement,Frédéric
Béhanzin a noté qu’il est l’indice du renforcement de la démocratie parlementaire. Il rappelle que l’accrochage était survenu entre deux députés dont un du Bloc républicain, et l’autre de l’Union progressiste, jeudi 16 janvier dernier. «Ces accrochages révèlent une assemblée, avec des députés totalement libres de leurs opinions », a-t-il précisé, tout en soulignant que l’Assemblée nationale est un haut lieu de la politique où chaque courant travaille à défendre sa vision.

LIRE AUSSI:  Promotion de la bonne gouvernance : L’Auditeur général aguerrit les organes de contrôle d’Etat