Soutien de la Banque européenne d’investissement au Bénin: 92 milliards F Cfa pour la résilience sanitaire et climatique

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Soutien de la Banque européenne d’investissement au Bénin: 92 milliards F Cfa pour la résilience sanitaire et climatique

Signature du contrat entre le MEF et le chef de la délégation UE

Important financement acquis dans le cadre de la riposte à la Covid-19 et de l’assainissement pluvial des villes du Bénin. La Banque européenne d’investissement vient appuyer les efforts de résilience du Bénin aux aléas sanitaire et climatique pour un montant évalué à près de 92 milliards de francs Cfa. Les contrats de financement ont été signés, hier jeudi 20 mai, par Sylvia Hartleif, ambassadeur, cheffe de délégation de l’Union européenne au Bénin, et Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Les Commissions permanentes et leurs bureaux désormais opérationnels

Le Bénin bénéficie à nouveau du soutien de l’Union européenne, en l’occurrence de la Banque européenne d’investissement pour un montant de 140 millions d’euros, soit près de 92 milliards F Cfa. Il s’agit précisément d’un appui supplémentaire de 30 millions d’euros pour la riposte sanitaire face à la menace de la Covid-19 et d’une mobilisation additionnelle de 110 millions d’euros pour l’assainissement pluvial des villes secondaires du Bénin, notamment Sèmè et Abomey-Calavi.
Pour Sylvia Hartleif, ambassadeur, cheffe de délégation de l’Union européenne au Bénin, c’est un tournant important du soutien de la Banque européenne d’investissement à la résilience sanitaire et à l’action climatique. « Cette cérémonie est le témoignage, une nouvelle fois, de l’engagement réel et constant de l’Union européenne auprès de la République du Bénin et de ses autorités pour assurer un bien-être social et un cadre de vie sain à ses populations », a-t-elle affirmé. L’ambassadeur Sylvia Hartleif rappelle que l’Union européenne, depuis près de 60 ans, entretient avec le Bénin des relations solides dans les domaines de la coopération politique, économique et commerciale.
Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances, se dit très heureux du soutien considérable et constant apporté par l’équipe Europe au Bénin depuis plusieurs décennies. Il évoque le décaissement de l’appui budgétaire 2019 intervenu en mai 2020, en plein cœur de la crise sanitaire au Bénin. Ce décaissement, fait savoir le ministre de l’Economie et des Finances, a été déterminant dans la maîtrise de la gestion de la crise. Il a exprimé l’engagement de l’ensemble de l’équipe du ministère de l’Economie et des Finances à faire en sorte que les deux grands projets objet de la présente signature soient exécutés avec rigueur et célérité. « Nous ferons tout ce qui est en notre capacité pour que ces projets aient les impacts prévus», a déclaré le ministre Romuald Wadagni.
La cérémonie de signature des accords de financement s’est déroulée en présence de José Tonato, ministre du Développement durable et du Cadre de vie, de Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, avec la présence virtuelle de la directrice pour les opérations de partenariat international de la Banque européenne d’investissement et de la cheffe d’unité Afrique de l’Ouest de la Commission de l’Union européenne.

LIRE AUSSI:  Harmonisation des coûts des tests Covid dans la sous-région: Le Bénin se donne encore du temps
Les efforts du Bénin encouragés

Le soutien constant de l’Union européenne donne la preuve de la vitalité des relations de coopération avec le Bénin et vient soutenir les efforts de résilience mis en œuvre par le Bénin.
En effet, la Délégation de l’Union européenne au Bénin, pour aider le Bénin dans sa gestion sanitaire et socioéconomique de la Covid-19, a déjà procédé depuis fin 2020 à la remise d’un montant de plus de 56 millions d’euros. Cet appui complémentaire de 140 millions d’euros constitue un soutien à la reprise après la Covid-19 et à la lutte contre l’impact social et économique du changement climatique. « Comme la Covid-19, le changement climatique et la dégradation de l’environnement constituent des menaces existentielles pour nos peuples. Il est donc impérieux de faire de la lutte contre le changement climatique une des priorités de la coopération entre l’Union européenne et l’Afrique », a expliqué Sylvia Hartleif, ambassadeur, cheffe de délégation de l’Union européenne au Bénin. Elle fait remarquer que le projet de lutte contre les inondations s’inscrit dans le Programme d’action du gouvernement et reste conforme aux objectifs stratégiques du Plan national de développement (Pnd 2018-2025) tout en prenant en compte les Objectifs de développement durable et l’agenda 2063 de l’Afrique. « C’est le lieu de saluer, une fois encore, les différents efforts engagés par le gouvernement du Bénin et son chef, le président Patrice Talon, qui a su prioriser la lutte contre les effets néfastes de la pandémie de la Covid-19 et assurer, à travers les investissements d’infrastructures robustes, l’amélioration du cadre de vie des Béninois », a reconnu Sylvia Hartleif, ambassadeur, cheffe de délégation de l’Union européenne au Bénin.
Saisissant l’occasion de la signature des accords de financement, Romuald Wadagni a souligné la disponibilité du gouvernement béninois à être aux côtés de l’équipe Europe dans les réflexions qui sont en cours pour le soutien et la solidarité globale aux pays africains dans la phase post-Covid.

LIRE AUSSI:  Campagne de don de sang: Benjamin Hounkpatin invite les populations au geste utile