Sport et santé en milieu professionnel: L’Abecs réédite son marathon

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sport et santé en milieu professionnel: L’Abecs réédite son marathon

Photo de famille des lauréats

L’Association béninoise des experts-comptables stagiaires et diplômés de comptabilité supérieure (Abecs) a réédité, samedi 29 mai sur la plage de Fidjrossè, le marathon des professionnels de l’audit et de la comptabilité. Cette troisième édition a connu un engouement tout particulier qui témoigne de la pertinence de l’initiative.

LIRE AUSSI:  Nikki: Le coton non encore évacué inquiète les élus communaux

Parmi les centaines de marathoniens de la plage de Fidjrossè, ce samedi 29 mai, on pouvait distinguer avec leurs macarons et tee-shirts bien estampillés, les acteurs de l’audit, de la comptabilité et expertise comptable.
Pour la troisième édition du marathon des professionnels de l’audit et de la comptabilité, ils sont venus nombreux, à l’appel du président de l’Association béninoise des experts-comptables stagiaires et diplômés de comptabilité supérieure (Abecs), prendre part à cette activité sportive qui marque la symbiose entre leurs différents corps de métier et se veut un rendez-vous de bien-être et de santé. La profession comptable exige rigueur et compétence. Avoir un corps sain, la bonne santé pour assurer en retour la bonne santé financière des entreprises, c’est l’objectif que poursuit l’Abecs à travers cette activité devenue une tradition, selon son président Thalès Houédjissin. Au pas de charge et dans une ambiance festive, les quelques kilomètres du marathon ont été vite avalés par les marathoniens en dépit de la fine pluie.
Au terme de l’exercice, Ernest Sourou s’est imposé comme le premier expert-comptable ayant franchi la ligne d’arrivée. Son mérite reconnu, il a été gratifié d’un trophée. Même récompense pour le marathonien le plus endurant, Masmoud Gatta.
Quoique venu en dernière position, les organisateurs ont estimé que son endurance a besoin d’être valorisée, car c’est aussi une qualité indispensable pour exercer le métier. Pour ce qui est du challenge en lui-même, c’est Catherine
Padonou, première venue chez les femmes qui s’est adjugé le géant trophée prévu à cet effet, tandis que chez les hommes, Christophe Sotodji a eu le mérite de l’emporter sur ses pairs.
L’Abecs a également décidé de reconnaître à ses partenaires leurs soutien et contribution. C’est pourquoi, l’Institut supérieur d’expertise et de gestion (Iseg), sponsor officiel de l’évènement et partenaire de vieille date, s’est vu honoré à travers son fondateur, Miftaou Fatoké. Le Groupe de réflexion pour un enseignant comptable adéquat (Greca) recevra également un trophée pour sa contribution à la visibilité du marathon et au rayonnement de l’Abecs.
Plusieurs aînés dans le métier ont saisi l’opportunité de ce marathon pour exhorter les aspirants au métier et ceux qui y font leurs premiers pas à aimer le travail bien fait et à donner priorité à la rigueur.
« Si vous êtes compétents, quel que soit l’endroit où vous serez, on viendra vous chercher. Cette profession demande beaucoup de rigueur», ont-ils exhorté.

LIRE AUSSI:  Mise à jour de la liste des médicaments essentiels: De nouvelles recommandations sur l’utilisation des antibiotiques