Stratégie nationale d’opérationnalisation des ODD : Identifier les besoins et élaborer les références utiles

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Stratégie nationale d’opérationnalisation des ODD : Identifier les besoins et élaborer les références utiles


Stratégie nationale d’opérationnalisation des ODD : Identifier les besoins et élaborer les références utiles

Le ministère d’Etat à la présidence de la République, chargé de la Coordination des Politiques de mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement et des Objectifs de Développement durable et des Grands travaux a organisé, vendredi 20 novembre dernier, le lancement de la première phase du processus d’élaboration de la stratégie d’opérationnalisation des Objectifs de développement durable (ODD). Il a été assuré par Jean Claude Souhourou Kèkè, le directeur de cabinet du ministère en présence des cadres, partenaires et invités.

LIRE AUSSI:  Grève dans l’administration publique: L’appel au dialogue du médiateur de la République

La première phase du processus d’élaboration de la stratégie d’opérationnalisation des ODD dont le lancement a eu lieu vendredi dernier, se veut une étape importante. Elle permettra d’identifier les besoins et d’élaborer les références, a fait remarquer Jean Claude Souhourou Kèkè, directeur de cabinet du ministre en charge des ODD.

L’ensemble des interventions couvrant les domaines de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement, de l’emploi et de l’environnement a permis d’accélérer les progrès vers les cibles sur la biennale 2014-2015, a-t-il reconnu. Les chefs d’Etat et de gouvernement à la faveur du Sommet Rio+20 en 2012, a-t-il poursuivi, ont reconnu les avancées et progrès réalisés grâce aux OMD ainsi que leurs limites. Ils ont convenu de la nécessité d’être plus ambitieux en marquant leurs accords pour l’élaboration d’un ensemble d’Objectifs de développement durable. Ainsi, confie-t-il, le processus participatif auquel le Bénin a largement contribué, a abouti à l’adoption d’un ensemble de 17 Objectifs de développement durable déclinés en 169 cibles à l’occasion de la 70e Assemblée générale des Nations Unies de septembre 2015.
Partant des cibles définies comme des aspirations globales, relève le directeur de cabinet, chaque pays doit proposer ses cibles propres dans le sens des ambitions exprimées au niveau global, mais en tenant compte des circonstances nationales. L’appropriation à tous les niveaux de ce nouveau cadre de développement par tous les acteurs et parties prenantes vise l’élaboration de de la Stratégie nationale d’opérationnalisation des ODD (SNODD) qui consiste à doter le Bénin d’un cadre opérationnel et intégré de politiques publiques. Pour lui, l’alignement des politiques et stratégies nationales sur les objectifs constitue une condition de succès pour la réalisation des ODD.
Le processus d’élaboration de la SNODD prévoit 5 étapes successives à savoir : l’état des lieux, l’identification des cibles et indicateurs nationaux, l’identification des axes stratégiques, le mécanisme de financement et de suivi et enfin l’élaboration et la validation du document de stratégie.
L’étape en cours, réitère Jean Claude Souhourou Kèkè vise à réfléchir sur comment s’y prendre pour le choix et l’atteinte des cibles qui seront retenues dans ce cadre.
Ce qu’a établi et certifié Alain Babatundé, le directeur des ODD.
Tout comme l’approche inclusive qui a guidé l’élaboration des ODD, le processus d’élaboration du document de leur opérationnalisation au Bénin doit l’être avec une approche systémique. Cinq acteurs principaux sont à considérer. Ce sont les secteurs public et privé, les universités et centres de recherches, les collectivités locales et les Organisations de la Société civile.
Les différents acteurs prenant part au processus regroupent les cadres des ministères sectoriels, membres des différents groupes de travail, les directeurs techniques et généraux, membres du comité de pilotage du processus, les partenaires techniques et financiers qui accompagnent le processus, les organisations de la société civile et les universitaires?

LIRE AUSSI:  Commune de Ouaké: Le maire Alimiahou Titchalé Alassane à nouveau menacé de destitution