Subvention d’installation du Projet Emploi des Jeunes: 33 bénéficiaires de Toucountouna reçoivent des fonds

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Subvention d’installation du Projet Emploi des Jeunes: 33 bénéficiaires de Toucountouna reçoivent des fonds


Le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Modeste Kérékou

Le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l’Emploi, Modeste Kérékou, a procédé, vendredi 23 mars dernier, au lancement officiel de l’octroi des subventions d’installation aux bénéficiaires du Projet Emploi des jeunes (Pej) à Toucountouna. Ces derniers devront ainsi se lancer dans l’entreprenariat et faire face à leur destin à travers des activités génératrices de revenu.

LIRE AUSSI:  La Sg de l'Oif au contact des femmes entrepreneures

Ils sont au total 33 bénéficiaires sur les 48 prêts à se lancer dans l’entreprenariat dans la commune de Toucountouna à disposer de leur subvention d’installation à travers un compte Mobile Money ouvert à leur profit, au cours de la cérémonie officielle de remise de fonds du Projet Emploi Jeunes à une première vague. Prélude d’une initiative qui va impacter 1577 jeunes peu instruits ou pas dans les départements de l’Atacora et de la Donga, âgés de 15 à 35 ans dont 925 dans l’Atacora, l’octroi de subvention d’installation à hauteur de 200 000 F Cfa constitue, selon Urbain Amégbédji, directeur général de l’Agence nationale pour l’Emploi (Anpe), une première au Bénin. Aussi a-t-il invité les bénéficiaires à saisir l’opportunité à eux offerte pour changer leur vie. « Vous devez respecter vos plans de projet, suivre scrupuleusement les enseignements reçus, travailler et faire preuve d’audace et de courage pour affronter les difficultés de l’entreprenariat », a-t-il martelé.
Initié par le gouvernement du Bénin avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale, le Projet Emploi des jeunes vise, selon Maxime Sogbossi, son coordonnateur, à améliorer l’accès aux compétences professionnelles et aux opportunités d’emploi dans les secteurs de l’artisanat, de l’agriculture, de la transformation et du tourisme au profit des jeunes issus des couches vulnérables et en situation de sous-emploi. Précisant les différentes composantes du projet, il a rassuré les bénéficiaires de l’accompagnement des animateurs pour gagner leur pari et satisfaire à la réponse de développement des opportunités économiques de leurs localités respectives.
« Le gouvernement de la rupture fait du social de manière intelligente et cohérente », a souligné Modeste Kérékou, ministre des Petites et moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi. Pour certifier la transparence qui a caractérisé le processus de sélection des bénéficiaires desdites subventions, il a indiqué que la cohorte de bénéficiaires est recrutée selon leurs compétences à entreprendre et non leur appartenance politique. Il s’agit en somme, relève-t-il, de garantir l’égalité de chances à tous les Béninois.
Le préfet de l’Atacora à l’instar du maire de la commune de Toucountouna, s’est engagé à soutenir le projet pour que les résultats soient au rendez-vous.
« Nous promettons de faire un très bon usage des financements reçus », ont promis les bénéficiaires à travers leur porte-parole, Carlos Tiandi.

LIRE AUSSI:  Plan de travail annuel 2018: Le ministère en charge des Affaires sociales s’évalue