Suivi des interventions OMD au titre du 4e trimestre 2014:Des cadres des ministères en conclave à Porto-Novo

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Suivi des interventions OMD au titre du 4e trimestre 2014:Des cadres des ministères en conclave à Porto-Novo


Les cadres techniques des ministères clés impliqués dans la mise en œuvre du plan d’actions de l’Initiative 1000 jours pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD) au Bénin sont en atelier à Porto-Novo depuis hier lundi 2 mars. Les assises qui prennent fin demain sont organisées par la direction de la Coordination et du Suivi des Politiques des OMD du ministère à la présidence de la République chargé de la coordination des Politiques de mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le Développement et des Objectifs de développement durable.

LIRE AUSSI:  Travaux budgétaires au Parlement: 6,3 milliards FCfa pour les Pme et l’emploi en 2020

Procéder à la validation des informations fournies dans les applications de suivi renseignées au titre du 4e trimestre de l’année 2014 et proposer des mesures à prendre pour accélérer la réalisation des activités prévues dans l’Initiative 1000 jours au titre de l’année 2015. C’est l’objectif de l’atelier qu’organise depuis hier lundi 2 mars au centre Songhaï à Porto-Novo, le ministère à la présidence de la République chargé de la coordination des Politiques de mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le Développement et des Objectifs de développement durable à travers la direction de la coordination et du suivi des Politiques des OMD (DCSP-OMD).

Le séminaire mobilise des cadres des directions de la Programmation et de la Prospective (DPP), des directions des Ressources financières et du matériel (DRFM) des ministères clés, notamment de la Santé, de l’Eau et de l’Energie, des Enseignements maternel et primaire, de l’Environnement impliqués dans la mise en œuvre du plan d’actions de l’Initiative 1000 jours pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD) au Bénin. Ces cadres techniques des ministères auront au terme des trois jours de travaux, à valider les applications de suivi des interventions OMD au titre du dernier trimestre de 2014.Ils auront en amont, à vérifier la qualité des informations renseignées, vérifier le taux de renseignement de l’application, vérifier la cohérence des informations entrées dans l’application, obtenir des ministères sectoriels les explications spécifiques justifiant les niveaux d’exécutions financière et physique de leurs interventions ainsi que de leur niveau de performance global au titre de l’année 2014. Les participants auront ensuite à faire la programmation des mesures et tâches pour la poursuite des activités de l’Initiative 1000 jours au titre de l’année 2015.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale : Benoît Dégla et trois députés suppléants installés

Importance de l’atelier

Le directeur de la coordination et du suivi des Politiques des OMD (DCSP-OMD), Alastaire Alinsato, soulignera dans son mot de bienvenue, toute l’importance de cet atelier initié par sa direction. Selon lui, il permettra de faire le point de la mise en œuvre du plan d’actions notamment le taux d’exécution des réalisations, les scores de performances et surtout d’analyser les goulots d’étranglement rencontrés afin de voir les mesures à prendre, puis d’envisager les perspectives pour accélérer les OMD en 2015.
Avant de procéder à l’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère à la présidence de la République chargé de la coordination des Politiques de mise en œuvre des OMD et des ODD, Philippe Gantin a rappelé que le plan d’action de l’Initiative 1000 jours pour la réalisation des OMD au Bénin est le cadre fédérateur de toutes les interventions en faveur de l’accélération des OMD au Bénin sur la biennale 2014-2015. Ce qui ne saurait être possible sans un suivi rigoureux du processus.

LIRE AUSSI:  African talent Awards : Sessimè et Nikanor nominés

C’est ce qu’a compris le gouvernement en mettant en relation avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), un mécanisme de suivi renforcé de l’Initiative 1000 jours pour la réalisation des OMD, précise Philippe Gantin. Ce mécanisme renforcé permettra de suivre et d’apprécier à l’aide d’outils statistiques et d’une application spécifique les performances des ministères clés afin de partager les bonnes pratiques, d’identifier les contraintes et goulots d’étranglement et de leur apporter des solutions appropriées dans un cadre concerté, renseigne le secrétaire général du ministère en charge des OMD