Suivi des plants de la forêt classée de Goungoun: Les riverains du site de Baffo sensibilisés

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Suivi des plants de la forêt classée de Goungoun: Les riverains du site de Baffo sensibilisés

Membre de la délégation

La salle de réunion du bureau d’arrondissement de Guéné a servi de cadre, dimanche 18 juillet dernier, à une séance de sensibilisation des populations riveraines à l’entretien et au suivi des plants à mettre en terre, samedi 24 juillet prochain, dans la forêt classée de Goungoun, au niveau du site de Baffo.

LIRE AUSSI:  Ecole primaire publique de Colli-Bossouvi à Houègbo:Les enseignants menacés vident les classes


La commune de Malanville prend une part active dans la réhabilitation et la sauvegarde de la forêt classée de Goungoun. Dans la perspective de la mise en terre des plants au niveau du site de Baffo, samedi 24 juillet prochain, elle a entretenu, dimanche 18 juillet dernier à la salle de réunion du bureau d’arrondissement de Guéné, les populations riveraines sur leur meilleur entretien et suivi.
En effet, comme la plupart des autres forêts classées du Bénin, celle de Goungoun est également menacée de disparition. Du fait de sa destruction, elle voit sa superficie réduite de plus en plus. Malheureusement, les efforts fournis chaque année pour procéder à son reboisement sont souvent réduits à néant.
D’où l’importance de cette séance de sensibilisation organisée au profit des populations bénéficiaires du reboisement initié, l’année dernière, au niveau du village de Baffo situé dans la forêt classée de Goungoun, arrondissement de Guéné. Ceci suite à la destruction des plants qui avaient été mis en terre.
« Nous avons constaté que les plants mis en terre ont été complètement détruits par les animaux. C’est pourquoi, nous avons décidé, avant l’édition de cette année, de passer à la sensibilisation des différents acteurs impliqués, notamment les élus communaux et locaux, les forestiers, les éleveurs, les agents des structures de cogestion de la forêt classée de Goungoun, le commissaire de Guéné, à l’entretien et au suivi de ces plants », a indiqué le maire de la commune, Gado Guidami.
Au cours de ladite séance, le principe du suivi et de l’entretien des plants attendus sur le site a été acquis. Pour la réussite de l’opération, un comité a été mis en place. C’est pour que ces plants ne connaissent pas le même sort que ceux mis en terre l’année dernière.

LIRE AUSSI:  Challenge des 1000: Les jeunes entrepreneurs invités à candidater avant vendredi prochain