Sur initiative du Forum culturel du Bénin et de Bénincultures: Demain, l’Acte II des Rencontres mensuelles de la Culture

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Sur initiative du Forum culturel du Bénin et de Bénincultures: Demain, l’Acte II des Rencontres mensuelles de la Culture


Sur initiative du Forum culturel du Bénin et de Bénincultures: Demain, l’Acte II des Rencontres mensuelles de la Culture

Auréolés par le succès fulgurant enregistré par la première édition, les organisateurs des Rencontres mensuelles de la Culture (RMC) renouvellent demain, samedi 14 novembre, toujours au centre culturel Artisttik Africa à Agla, l’acte II desdites rencontres.

LIRE AUSSI:  Kung-fu et Wushu: Des pratiquants en démonstration au Ccc

Les acteurs culturels s’invitent de plain-pied dans le débat actuel autour de l’élection présidentielle de février 2016. Sans s’aventurer sur le terrain de la polémique politique et des débats autour du choix des personnalités annoncés dans les starting-blocks, ils posent plutôt des préoccupations de fond, vitales et touchant à la pérennité du secteur culturel. «Bénin / Culture : Les priorités du prochain président de la République». C’est le thème autour duquel le Forum culturel du Bénin et le portail de la diversité culturelle invitent prioritairement les acteurs et toutes les personnes qui s’y sentent intéresser.

En proposant une telle réflexion, les RMC entendent faire le diagnostic du secteur culturel du Bénin, identifier les freins à l’éclosion d’un secteur culturel structuré au Bénin, faire des propositions concrètes de 10 actions urgentes à poser par le prochain président de la République pour structurer le secteur culturel dans son ensemble.

A propos

«Malgré le soutien financier de l’Etat béninois et des partenaires internationaux, les acteurs et projets culturels ne sont pas arrivés à acquérir une certaine autonomie. Beaucoup d’organisations opèrent sans aucun statut légal. La gestion administrative et financière des entreprises culturelles manquent de traçabilité et de méthodologie de norme internationale. L’outil de gestion du Fonds d’aide à la culture se révèle inefficace et ceci se reflète à travers l’absence d’impact des nombreuses activités culturelles sur le terrain. On note un manque des lieux de production et de diffusion et les quelques-uns qui existent sont mal entretenus ou mal équipés ou même mal ou sous-exploités….», observent les initiateurs.
Et c’est dans un tel contexte, poursuivent-ils, que le Bénin se prépare pour élire son 4e président qui prêtera serment, sauf cas de force majeure, le 6 avril prochain à Porto-Novo. Dans les différents états-majors de candidats déclarés ou pas, on s’active pour convaincre les populations de la valeur de tel ou tel. Plusieurs préoccupations sont à résoudre par les potentiels candidats sans pour autant évoquer le secteur culturel. C’est à croire qu’ils en ont peu conscience. Raison pour laquelle les responsables du Forum culturel du Bénin, initiateurs des Rencontres mensuelles de la culture viennent le leur rappeler, en proposant un sujet qui s’y prête fort bien.

LIRE AUSSI:  Littérature / 6e édition du « Prix du président de la République » : Daté Atavito Barnabé-Akayi, lauréat avec « Le Chroniqueur du PR »

Les panélistes

Le panel de la rencontre est composé de Florent Couao-Zotti, ancien journaliste, écrivain à plein temps, chroniqueur culturel, scénariste de bandes dessinées, auteur de plusieurs pièces de théâtre, de romans, de nouvelles… Un auteur de référence, ayant obtenu de nombreux prix au Bénin et à l’étranger, dont le Prix Ahmadou Kourouma. A ses côtés, Claude Balogoun, promoteur culturel, directeur de Gangan productions, écrivain, représentant des artistes au sein du Conseil économique et social (CES). Le modérateur a nom, Wilfried Léandre Houngbédji. Juriste de formation, journaliste au quotidien de service public La Nation, chroniqueur et analyste politique, écrivain, auteur de trois ouvrages à succès. C’est lui qui, en bon observateur de la vie politique du Bénin, va modérer cette rencontre qui, de l’avis des initiateurs, aboutira à l’élaboration d’une série de dix priorités à soumettre aux candidats à la présidentielle de 2016?