Survie et développement de l’enfant: Un important lot d’équipements offert au ministère de la Santé

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubrique(s): Santé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Survie et développement de l’enfant: Un important lot d’équipements offert au ministère de la Santé


L’Unicef et les partenaires techniques et financiers qui s’investissent dans le domaine de la santé des enfants ont offert un important lot d’équipements au ministère de la Santé. La cérémonie de remise officielle a eu lieu dans la matinée d’hier mercredi 6 mai, dans les locaux de la Centrale d’achat des médicaments essentiels (CAME) à Akpakpa à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Le ronflement: Une pathologie gênante mais curable

Trois véhicules pick-up 4X4, 30 motos tout terrain, 10 réfrigérateurs électriques, et 10 autres réfrigérateurs solaires. C’est le lot de matériel que l’Unicef et les partenaires techniques et financiers ont offert au ministère de la Santé, pour permettre au personnel de santé d’assurer efficacement leur mission.
Selon la représentante résidente de l’Unicef au Bénin, Dr Anne Vincent, les dernières statistiques montrent qu’un long chemin reste à faire pour garantir aux enfants un accès aux besoins de base en matière de santé. Le taux de mortalité infanto-juvénile est de 115.2 pour 1.000, selon les résultats du MICS 2014. C’est très inquiétant, précise-t-elle, soulignant que les OMD arrivent à échéance cette année et qu’ils ne seront pas atteints en la matière. Pour elle, c’est la raison qui amène son institution et d’autres Partenaires techniques et financiers (PTF) à apporter un soutien continu au ministère de la Santé afin d’accélérer la réduction de la mortalité infantile et maternelle en renforçant les capacités du secteur de la santé pour une mise en œuvre des réformes plus efficaces.
«L’amélioration de la survie et du développement de l’enfant est l’un des engagements essentiels de la Convention relative aux droits de l’enfant ratifiée par le Bénin», a ajouté la représentante résidente de l’UNICEF au Bénin. Elle a également exhorté à un usage rationnel du matériel. «Les enfants et leur survie et leur développement nous préoccupent», précise-t-elle. Dr Anne Vincent a promis pour les mois à venir d’autres matériels à mettre à la disposition des formations sanitaires.
Pour sa part, le ministre en charge de la Santé, Dorothée Gazard, a dit, elle aussi, son inquiétude par rapport aux statistiques évoquées par la représentante de l’Unicef. Elle a réaffirmé par la même occasion la nécessité pour le Bénin d’améliorer les OMD 5 et 6 relatifs à la santé de l’enfant et de la mère. C’est pourquoi elle a exhorté à une mobilisation pour prévenir les maladies évitables pour les enfants, l’avenir du pays. Pour le ministre, il y a suffisamment de compétences au sein de son cabinet ministériel. «Que chacun se mette au travail pour booster le développement», a insisté le ministre.
Elle a demandé, pour finir, que le matériel soit utilisé à bon escient pour l’obtention de meilleurs résultats en faveur de la santé des enfants. «Les motos pour traquer les enfants où qu’ils sont pour les vaccinations, les réfrigérateurs pour conserver les vaccins», a relevé le ministre qui a manifesté également son admiration par rapport à la présence dans le lot offert des réfrigérateurs solaires en ces temps de pénurie d’énergie électrique. «C’est une énergie propre, et disponible partout», se réjouit Dorothée Akoko Kindé Gazard.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la Covid-19: Seulement 21 405 Béninois vaccinés