Suspension de la grève : des enseignants

Par zounars,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Suspension de la grève : des enseignants


Suspension de la grève : des enseignants

Les cours ont véritablement repris

Le mot d’ordre de suspension de la motion de grève du Front d’action des syndicats de l’éducation est largement suivi. Les classes ont véritablement ouvert dans les écoles et collèges publics de la municipalité de Cotonou avec un engagement fort des enseignants.

LIRE AUSSI:  Recyclage de trois mois aux étudiants en Licence de l’Enstic-Uac: Etudiants et enseignants s’opposent à l’administration

«Les cours ont effectivement repris chez nous, nous remercions le gouvernement et nos enseignants», se réjouit Bibiane Houlidji, élève en classe de Terminale C au Collège d’enseignement général de Sainte Rita. Très contente de cette reprise, elle évoque sa joie de retrouver à nouveau ses professeurs certifiés. Elle n’est pas la seule à manifester ce sentiment de revoir ses enseignants, la craie en main. Pascal Dansou, premier responsable de la classe, est également heureux. «Je suis très content de la reprise des cours », s’est-il manifesté.

Au CEG Zogbo, les élèves de la première AB ont aussi affiché leur joie de reprendre les cours. Au Ceg Houéyiho comme au Ceg Gbégamey, le constat est le même. Les cours ont repris et les élèves se réjouissent du redémarrage des activités.
L’émotion affichée par les apprenants est largement partagée par leurs encadreurs «C’est la joie parce qu’on a retrouvé nos élèves. Le gouvernement a pu satisfaire une bonne partie de nos revendications», lâche sourire aux lèvres, Nestor Chichioumè Agbidinoukoun, conseiller pédagogique en Sciences Physique Chimie et Technologique (Spct). Il a ensuite ajouté que les enseignants ont à cœur de retrouver les élèves afin de leur donner le nécessaire.
«C’est le front qui nous a mis en mouvement et c’est ce même front qui a décidé de le suspendre. En tant que syndiqué, nous devons respecter le mot d’ordre», a indiqué Alexandre Adjagbo, conseiller pédagogique en Spct au CEG Sainte Rita.
Le porte-parole du front d’action des syndicats de l’éducation, professeur certifié de Philosophie au CEG Zogbo, Maxime Okoundé, se réjouit également de la reprise mais réserve sa joie avant de constater l’effectivité des cours, ce jour sur toute l’étendue du territoire national.
«Les syndicalistes qui sont allés en grève, ont le souci de reprendre les classes. Ils pensent au devenir des élèves. C’est ainsi qu’ils ont décidé de suspendre la motion de grève », a reconnu le directeur du CEG Zogbo, Maurille Mondé avant d’ajouter que la reprise est effective dans son collège.
Bernadin Tavi, directeur du CEG Sainte Rita ne dira pas le contraire. Lui qui remercie de vive voix les enseignants et le gouvernement béninois qui a accepté de satisfaire les points clés des revendications des enseignants.
La balle se trouve certainement dans le camp du gouvernement. Tous les enseignants ainsi que les élèves ont souhaité que l’Etat respecte ses engagements afin que l’école publique ne connaisse plus de perturbation au cours de l’année scolaire?

LIRE AUSSI:  Trois questions à Michael Derus, ambassadeur d’Allemagne au Bénin: « La formation technique et professionnelle sera ma touche particulière »