Suspension de la procédure de recrutement de certains agents de l’Etat: Les admis aux Impôts et Trésor font un sit-in à la Marina

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Suspension de la procédure de recrutement de certains agents de l’Etat: Les admis aux Impôts et Trésor font un sit-in à la Marina


Les agents admis à l’occasion du concours 2015 de recrutement au Trésor et aux Impôts ont battu le macadam ce jeudi matin. Ils étaient allés à la présidence pour faire savoir leur amertume quant à la décision du gouvernement de suspendre le concours auquel ils ont été admis.

LIRE AUSSI:  Portrait: Célestine Zanou : La bravoure devant l’éternel !

Bandeaux rouges à la tête, ils étaient nombreux, ces jeunes aux concours à polémique dont le gouvernement a décidé mercredi de la suspension. Après plus de 6 mois de service, ils n’entendent pas consommer toute crue, cette décision qui n’est, selon eux, qu’une injustice. C’est la raison de leur descente à la présidence de la République pour se faire entendre par la haute autorité. Leur souhait à l’arrivée était de rencontrer le chef de l’Etat ou alors le ministre d’Etat, secrétaire général à la Présidence. Mais la garde républicaine qui a encadré le sit-in ne leur permettra pas de franchir l’entrée de la Présidence. Cependant, ils ont pu remettre leur motion au commandant de la garde républicaine Idjouola Tétédé, qui a promis de le transmettre à qui de droit. Il les a par ailleurs appelés au calme. Pour Prunelle Alogou, l’une des manifestants, il faut dire non à l’injustice. «Nous avons laissé, enfants et parents depuis 6 mois pour servir l’Etat. On prend même Zém pour rallier nos postes chaque jour. Et à ce jour on n’a reçu aucun franc», raconte-t-elle presque en larme. Elle trouve que le gouvernement se base sur la «jalousie» d’une certaine frange de la population pour prendre cette décision «injuste» à son avis. Dans l’espoir qu’ils se feront entendre, les manifestants disent ne jamais être renvoyés au chômage de la sorte. Ils ont ensuite mis cap sur leur ministère de tutelle pour la même manœuvre qu’à la Présidence.

LIRE AUSSI:  Lutte contre le terrorisme dans l’espace Uemoa: Les propositions du président Patrice Talon