Synthèse du projet «e-Learning Bénin»: Vers la promotion de la formation en ligne

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Synthèse du projet «e-Learning Bénin»: Vers la promotion de la formation en ligne


Explorer le potentiel de la formation en ligne au Bénin et échanger sur les besoins qu’elle peut permettre de combler, c’est le but du projet «e-Learning Bénin» objet d’un atelier tenu hier, jeudi 27 août à Cotonou, un atelier de synthèse. Y ont pris part, professeurs, étudiants, représentants des ministères en charge de l’éducation, professionnels des médias, observateurs de différentes structures et autres acteurs de la Société civile.

LIRE AUSSI:  En visite sur les sites de tranformation et de distribution d’électricité: Le ministre de l’Energie rassuré

L’effectif croissant des apprenants dans les universités, le nombre réduit des formateurs, l’insuffisance des amphithéâtres et autres salles pouvant accueillir les apprenants, sont autant de défis auxquels les universités nationales du Bénin font face afin de mettre convenablement en œuvre «le système LMD et donner une formation initiale et continue de qualité». Ce qu’a indiqué hier le vice-Premier ministre chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique François Abiola, à l’ouverture de l’atelier synthèse du projet «e-Learning Bénin». Ce sont ces défis qui, poursuit-il, «justifient le recours aux ressources numériques et des formations à distance». Ainsi pourrait-on déduire qu’à travers la promotion de la formation en ligne, le projet «e-Learning Bénin», entend apporter une réponse à ces défis. C’est pourquoi l’atelier de synthèse vise à explorer le potentiel de la formation en ligne au Bénin et échanger sur les besoins pouvant être comblés à travers l’utilisation des cours en ligne massifs et ouverts (MOOC, Massive, Open, Online, Course).

LIRE AUSSI:  African Banker Awards: Les mérites du ministre Wadagni célébrés

Plus concrètement, l’avantage de ce projet, selon Boulel Touré, représentant résident par intérim de la Banque mondiale au Bénin, est de «permettre aux étudiants d’accéder à des cours en ligne pour préparer de bons diplômes. De plus, le projet va les aider à améliorer leurs compétences et à compléter leurs études par des formations spécialisées auprès des universités prestigieuses et, de façon gratuite pour la plupart». Dans ce cadre, «e-Learning Bénin» a, au cours de l’atelier, présenté au public la plate-forme qu’il a mise en ligne et qui comporte une vingtaine de sites web en faveur des enseignements à distance offerts par des universités dans le monde. Etudiants et enseignants ont été sensibilisés sur ces ressources pédagogiques disponibles en ligne (cours vidéo, fichiers audio téléchargeables gratuitement par les étudiants, des tutoriels, et autres systèmes multimédias de nature à favoriser l’interaction en ligne avec des enseignants, etc.). Le projet permettra aux étudiants notamment de développer plus de compétences pour mieux satisfaire aux besoins du marché du travail aux plans local et international dans un monde rendu compétitif par la mondialisation.
Les institutions béninoises partenaires de «e-Learning», à travers des présentations, ont affiché leur détermination à accompagner la vision du projet par l’adaptation de certains de leurs cours à la formation en ligne.
Le projet «e-Learning» est une initiative de jeunes cadres du Groupe de la Banque mondiale. Il est primé par «Youth Innovation Fund (Fonds d’innovation pour la jeunesse) de la même banque dont le souci est d’aider ses jeunes à accoucher des projets de développement en faveur de la jeunesse. Il est soutenu par des ministères de l’Enseignement et universités béninoises et implique d’autres institutions et facultés d’enseignements supérieurs.