Technologie et numérique: Huawei Ict Academy pour un Bénin plus intelligent

Par Josué Fortuné MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Technologie et numérique: Huawei Ict Academy pour un Bénin plus intelligent

Allocution de PENG Jingtao

Des centaines d’étudiants béninois intègrent l’une des plus importantes plateformes de e-learning au monde, Huawei Ict Academy. Pour la première édition au Bénin de ce programme de formation au digital, l’Université d’Abomey-Calavi, Uatm Gasa Formation l’Institut universitaire du Benin, Cerco et Epitech sont les cinq partenaires. Le lancement officiel a eu lieu, hier lundi 28 juin à Cotonou, en présence de l’ambassadeur de Chine au Bénin.

LIRE AUSSI:  Campagne pour l’élection à la Haac: Guy Constant Ehoumi pour une presse radieuse et professionnelle


Huawei Ict Academy est un programme éducatif de Huawei qui sonne comme une réponse aux multiples besoins et demandes en digital. A ce jour, plus de 900 académies, 1 200 instructeurs et 45 000 étudiants se sont associés déjà à ce programme. Le Bénin l’accueille pour la première fois avec joie et enthousiasme. Dominique Agbessi de Huawei technologie Bénin explique que Huawei Ict Academy a l’avantage de préparer les étudiants pour le marché de l’emploi et de fournir au pays des talents en Tic. Grâce à ce programme, le Bénin deviendra plus compétitif dans le domaine du digital en Afrique et pourra poursuivre avec dynamisme sa transformation numérique. En somme, un programme tout bénéfique pour les jeunes étudiants et amoureux du digital, assure-t-il. Pour son lancement, Huawei Ict Academy est en partenariat avec l’Université d’Abomey-Calavi, Uatm Gasa Formation, l’Institut universitaire du Bénin, Cerco et Epitech, cinq centres de formation qui outillent les étudiants dans les métiers du numérique.
Jingtao Peng, ambassadeur de Chine près le Bénin, au lancement de cette initiative, s’est réjoui de constater que ce programme est à même de porter le digital à chaque famille béninoise pour ses besoins. Si la Covid-19 est parvenue à éprouver tous les segments de la vie socioéconomique, il y en a un qui a plutôt résisté au point de révéler toute son importance, indique-t-il. Ce secteur, c’est bien celui du numérique. “Il faut saisir les opportunités de notre époque dans la construction d’un monde interconnecté”, a suggéré le diplomate qui n’a pas manqué de rappeler quelques chiffres illustratifs de la puissance chinoise dans le domaine de la 4 et de la 5G. Il reconnaitra tout de même que le Bénin fait des bonds spectaculaires et est même parvenu à distance de la grande Chine sur certaines offres comme le e-visa.

LIRE AUSSI:  Développement et modernisation de la Haac: Doter l’institution d’un cadre de planification à l’horizon 2028

Huawei Ict Academy, la solution

Marc André Loko, directeur general de l’Agence pour le développement du numérique (Adn), n’est pas moins heureux de l’avènement de cette initiative salutaire en pleine cohérence avec les projets du gouvernement. Parmi les piliers dont a besoin le Bénin pour asseoir son émergence numérique, certains sont déjà visibles, d’autres un peu moins et d’autres pas du tout. Parmi les segments à manœuvrer, les compétences digitales. Le besoin à ce niveau est énorme et Huawei Ict Academy contribue pour une large part à le solutionner, reconnait-il.
En répondant à la vision du chef de l’Etat, Huawei, en tant que partenaire du gouvernement, a réalisé la construction du projet Pdi2t et s’est rassuré que cette réalisation accompagne le gouvernement pour atteindre les objectifs qu’il s’était fixés dans son programme d’action du développement de l’économie numérique 2016-2021. « A part ces infrastructures, Huawei Bénin a aussi fait des efforts pour bâtir un écosystème de talents et revitaliser l’industrie des Tic », rappelle son directeur général, Patrick Wang. De par son programme Eagles Camp, Huawei Bénin a formé plusieurs talents et les a rendus prêts pour le marché de l’emploi et certains sont des employés confirmés de Huawei jusqu’à ce jour, assure-t-il. «Cette année, nous avons commencé ce programme de Huawei Ict Academy au Bénin. Ce programme est destiné à ouvrir aux étudiants qui ont soif du savoir, une porte vers le monde de la haute technologie», révèle-t-il.
Cette ouverture sur le monde à travers les plateformes e-learning de Huawei, des étudiants béninois l’essayent déjà et en sont bien heureux. En leur nom, Floride Djogbè dira, combien satisfaits ils sont des connaissances que leur apporte Huawei, leur donnant ainsi la chance d’être compétitifs au même titre que n’importe quel autre jeune sur le marché international. Les responsables des universités partenaires ont aussi témoigné leur fierté de voir leurs établissements associés au projet. Le généraliser à tous les étudiants serait l’idéal, ont-ils suggéré, pour que le Bénin cesse d’être uniquement consommateur de contenus numériques pour se hisser au rang de producteur.

LIRE AUSSI:  Atelier d’échanges à Bohicon: Le droit d’accès à l’information publique au cœur des débats